Livres - BD Littérature Bernard de Fallois et Paul Otchakovsky-Laurens sont tous deux décédés le 2 janvier.

L’éditeur et essayiste français Bernard de Fallois est décédé le 2 janvier 2018. Né le 9 mai 1926, agrégé de lettres, il entra en 1962 chez Hachette puis aux Presses de la Cité. En décembre 1987, il créa sa propre maison d’édition.

La meilleure vente de celle-ci fut "La Vérité sur l’affaire Harry Québert" du jeune écrivain suisse Joël Dicker (coédité avec L’Age d’Homme), un best-seller mondial, vendu à 3 millions d’exemplaires en français et couronné en 2012 par le Grand prix du roman de l’Académie française et le Goncourt des lycéens.

"La tristesse d’avoir perdu mon ami, mon maître et mon éditeur, Bernard de Fallois. L’un des hommes les plus extraordinaires que j’ai connus. Il a tracé ma vie d’une marque indélébile, il a changé le cours de mon destin. Je lui dois tout. Il va terriblement me manquer", a twitté l’écrivain suisse.

Editeur de Raymond Aron et Robert Merle

Ami de Marcel Pagnol, de Roger Nimier et de Georges Simenon, il fut l’un des éditeurs de Raymond Aron, Robert Merle, de Jacqueline de Romilly et du cardinal Lustiger, ainsi que le découvreur de Françoise Chandernagor. A 26 ans, il avait publié chez Gallimard "Jean Santeuil" et "Contre Sainte-Beuve", deux œuvres inachevées de Marcel Proust.

Bernard de Fallois fut également critique de cinéma ("Arts", "Le Nouveau Candide"), auteur d’essais (Simenon) et de préfaces d’Emmanuel Berl à Paul Valéry.

Le créateur des éditions P.O.L.

Paul Otchakovsky-Laurens, créateur des éditions P.O.L., en 1983, est mort le 2 janvier 2018, dans un accident de voiture, à Marie-Galante (Petites Antilles) où il prenait ses vacances avec sa compagne, l’écrivaine et peintre Emmelene Landon.

Né en 1944 à Valréas (Vaucluse), il fut l’un des éditeurs de Marguerite Duras, Georges Perec, Emmanuel Carrère, Marie Darrieussecq, Jean Rolin ou Atiq Rahimi (qui obtint le prix Goncourt en 2008 pour "Syngué Sabour").