Livres - BD Michel Niqueux a réuni des écrits de 140 auteurs du XVIIIe siècle à Poutine. Un éclairage crucial sur le débat occidentalistes contre slavophiles.

Il y a quelques années, Georges Nivat, l’éminent spécialiste du monde russe à l’Université de Genève, faisait le constat que l’Occident, "soumis au politiquement correct, ne connaît presque rien de la culture russe actuelle". Aussi, l’anthologie que nous propose Michel Niqueux, professeur émérite de l’Université de Caen Normandie, est-elle un formidable cadeau à ceux qui voudraient comprendre la Russie d’aujourd’hui et entretenir avec elle des relations basées sur autre chose que de la méfiance ou des préjugés.