Livres - BD Un texte essentiel, d’une rare puissance.

Eduardo Galeano (1940-2015) s’était rêvé un destin de footballeur. C’est grâce à sa plume et à son engagement politique que son nom a largement dépassé les frontières de l’Uruguay. Un temps journaliste et caricaturiste, il sera contraint à l’exil par le coup d’Etat de 1973. Après un passage par l’Argentine, il s’installera en Espagne en 1976. Ce n’est qu’en 1985 qu’il retrouvera sa terre natale, moment où s’installe la transition démocratique. Profondément marquée par la lutte contre l’oppression, son œuvre a été honorée en 2010 par le prix Stig Dagerman, prestigieuse récompense qui promeut la liberté d’expression et la compréhension interculturelle. Ses titres les plus connus se nomment "Les veines ouvertes de l’Amérique latine" (1971) et la trilogie "Mémoires du feu" (1986).