Livres - BD Garder un petit parfum de liberté et de transhumances dans ses cahiers. Et tenir le coup jusqu’aux prochaines vacances sur un air de "ça ira".


Derniers jours de vacances pour les uns, premiers jours d’école pour les autres, la grande période de transhumances touche à sa fin mais elles restent bien présentes dans les esprits et les corps, tout imprégnés encore de ces découvertes et libertés que l’on porte ensuite en soi. La petite Fanta se souviendra longtemps de son premier séjour à la campagne. Durant lequel elle découvre que Sylvie, son mari, ses enfants, ses cousins et cousines sont roses alors qu’elle est marron, comme tous les autres membres de sa famille. Ensuite, que la vie à la campagne est bien différente mais aussi que les vacances sont parfois, pas de chance, remplies d’obligations. La fillette, en effet, va devoir travailler un peu chaque jour pour apprendre à lire. Mal à l’aise face à ses devoirs, Fanta apprend les mots par cœur pour masquer ses faiblesses. Elle se montre, en revanche, très volontaire pour aider à nettoyer les légumes, faire la vaisselle ou mettre la table. Un petit roman de Marie Desplechin, dans la précieuse collection "Mouche" de L’école des loisirs pour les enfants qui commencent à lire. Un récit simple et beau dont se dégage un vrai parfum d’enfance, de vacances et de différence. À glisser dans les nouveaux cartables.