Livres - BD

ROMANS

Brutus

Bernard Clavel,

Albin Michel,408 pp., 1.118 F (20,58 ).

Avec une vigueur d'écriture un souffle que rien n'altère, Bernard Clavel évoque le destin des chrétiens lyonnais du IIe siècle, martyrisés par les Romains, dont sainte Blandine demeure la figure la plus émouvante et vénérée. C'est cependant un... taureau (de Camargue) qui sert d'allégorique personnage-titre à cette chronique à travers laquelle le chantre du «Royaume du Nord» ne voile pas sa tendresse pour le message évangélique. Mais le véritable héros du livre est sans doute le Rhône, ce fleuve majestueux, ce «chemin qui marche» que depuis un demi-siècle célèbre l'écrivain né à Lons-le-Saunier le 29 mai 1923, que couronna le Goncourt en 1968 pour «Les Fruits de l'hiver». On recommandera la lecture (dans l'édition remise à jour, chez Pocket) du «Bernard Clavel, qui êtes-vous?» d'Adeline Rivard, alias l'épouse de l'auteur des «Colonnes du ciel», la romancière québécoise Josette Pratte. (Fr.M.)

Les amants de la pleine lune

Ann Victoria Roberts,

Belfond, traduit de l'anglais par Françoise du Sorbier,475 pp., 1.118 F (20,58 ). Sortie: 19 avril.

Mêlant histoire et fiction, la romancière de «Louisa Elliott» imagine sur les falaises qui dominent le port de Whitby, sur la côte du Yorkshire la rencontre passionnée, en 1886, d'une jeune fille et d'un régisseur de théâtre qui a fui Londres, qui se révèle être Bram Stoker, le futur romancier de Dracula. Signalons que Mille et une Nuits vient d'éditer un recueil de nouvelles de Stoker inédites en français, «La coupe de cristal»; un second, «L'Homme de Shorrox», paraîtra en mai.

MEMOIRES

Embrasser la vie

Christine Arnothy,

Fayard, 416 pp., 984 F.

Où l'hongroise mémorialiste de «J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir» (qui triomphera en 1954, quand elle habitait à Bruxelles) conte les épreuves qu'elle affronta, dix années durant, pour enfin pouvoir partager les jours de l'homme de presse français qui sera le soleil de sa vie. D'amour fou et d'humour noir.

© La Libre Belgique 2001