Livres - BD

Plume alerte et profondeur : la journaliste et chroniqueuse livre, avec son premier roman, un portrait d'ado avec failles.

De son sens de l’observation et de la formule, elle a fait son métier - ses métiers, même. Journaliste, chroniqueuse, dramaturge (sa première pièce "Cherche l’amour", créée au TTO, lui a valu le Prix de la critique comme auteure), Myriam Leroy a fait son entrée en littérature avec "Ariane", premier roman fort en personnalité.

Où l’on retrouve sur papier, modulé, le ton si singulier de celle qui signe, en radio, des billets balancés avec alacrité : une netteté presque froide - de la froideur apparente des timides - combinant analyse au scalpel et sensibilité. Cette voix, Myriam Leroy a su la garder, la cultiver sans excès. Elle rythme son roman, le scande, le laisse aussi prendre ses aises pour mieux le resserrer quand l’intrigue l’exige.