Livres - BD Des histoires loufoques de livres ou de vie où se joue la difficile liberté de décider.

Décidément, les enfants peuvent se montrer insupportables et faire perdre patience aux plus calmes d’entre tous. Il ne suffit pas, par exemple, de leur raconter une histoire pour les rendre heureux. Il faut, en outre, choisir celle qui leur plaira et lui donner le tour qu’ils décident. Voilà comment serait née cette "Histoire (presque) impossible à raconter" de Bruno Gibert, un récit à plusieurs voix, loufoque en diable, aussi difficile à résumer qu’à raconter tant l’enfant imaginaire intervient dans le déroulement des événements. À moins qu’il ne s’agisse de la réaction du protagoniste lui-même.