Livres - BD D’où viennent les réponses individuelles aux blessures du passé ?

Un bon sujet. Une intrigue attachante. Une ambiance. Des personnages. Une réflexion servie par une écriture claire et concrète… Quoi d’autre ? Avec "Silencieuse", Michèle Gazier - une carrière de journaliste littéraire à "Télérama" et une trentaine de livres derrière elle - signe un de ses meilleurs romans. Un de ceux vers lesquels on a hâte de revenir à peine délaissé. Possédant un art du suspense abouti, la romancière, non seulement nous raconte une histoire forte, touchante et troublante mais, interrogeant l’Histoire d’un XXe siècle qui eut ses violences rouges et noires, nous renvoie à des questions d’aujourd’hui - et de toujours - sur l’implication des héritages sociaux, familiaux, culturels et politiques dans la conscience de chacun. D’où viennent, en réponse aux violences affrontées, les réactions individuelles ? Et non, le livre n’est ni rébarbatif ni prétentieux. Trois hommes et une petite fille lumineuse et muette y jouent une partie tendue où les mots interviennent entre eux moins que les regards ou les complicités spontanées.