Tu nous manqueras, Rubine

Francis Matthys Publié le - Mis à jour le

Livres - BD

Créée par François Walthéry - le si talentueux père spirituel de Natacha (mais aussi de l’attendrissant P’tit Bout de chique et des capiteuses créatures de "Dans la peau d’une femme", "Au malheur des dames" et "La dame des sables") -, Rubine apparut en 1993, dans "Les mémoires troubles", album qui obtint le prix du meilleur scénario, attribué par la Chambre belge des experts en bandes dessinées. On sait que Walthéry - qui réalisa chacune des couvertures de la série - confia la mise en page des "Rubine" à Dragan de Lazare pour les huit premiers titres, à Boyan pour "Cité modèle" et "Série noire", puis, à partir du n° 11, à Bruno Di Sano. Les scénars, inventifs, sont signés Mythic (qui vient de coécrire avec Thierry Martens le vingt et unième "Natacha", "Le regard du passé" : cf. "Lire" du 31 janvier 2011); Mythic, pseudonyme de Jean-Claude Smit Le Bénédicte, auteur de la fantastico-policière série "Halloween Blues", réalistement illustrée par Kas et dont, en juillet 2010, le Lombard édita l’intégrale des sept volets sous forme d’un volume de quelque trois cent trente planches. Point nécessaire de rappeler que Rubine, lieutenant de la police chicagolaise, est aussi rousse et flamboyante que Natacha est blonde et dynamique. Mais Rubine est nettement plus redoutable que l’hôtesse de l’air : ainsi, dans cet "Héritier fragile", confrontée à un homme (p. 38) et à une femme (p.45) qui veulent l’éliminer, Rubine ne se contente pas de les neutraliser : elle les tue, carrément Ce nouvel album, qui porte le numéro 13, sera hélas ! le dernier tome d’une série de thrillers musclés, où l’action et l’humour font bon ménage - dans la lignée du grand Maurice Tillieux. Nous ne pouvons que regretter cette disparition, espérant qu’avant longtemps "Rubine" fasse l’objet de deux ou trois volumes d’"Intégrale" qu’enrichiront des dossiers introductifs (psych)analysant une fille de papier dont nous aurons suivi avec plaisir chaque enquête depuis plus de quinze ans. Dans "L’héritier fragile" qui se termine sur une case inattendue (en ce qui concerne une femme peu encline à se laisser passer la corde au cou), nous plongeons dans un "sac de nœuds", y perdant parfois pied, qui conduit l’héroïne de "Photo de classe" et du "Lac Wakanala" - un diptyque d’heureuse mémoire - à traverser en train les Etats-Unis dans une course-poursuite : on vous laisse découvrir pourquoi. Bye, bye, Rubine ! Tu nous manqueras L’ère des mangas s’avère décidément fatale pour bien des personnages.

Francis Matthys

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Vidéo
    "Qualifier les gens de vermine, c’est d’une violence terrible"

    Patrick Delperdange est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages - dans des genres aussi divers que jeunesse, scénarios de BD ou romans… En 2016, ce Belge de 58 ans était édité par Gallimard dans la Série Noire avec Si tous les dieux nous ...

  2. 2
    "Ce n’est pas de la science-fiction": une plongée dans l'univers mystérieux de la cyberguerre

    Il a suffi d’un instant d’inattention du département cyber du ministère français de la Défense pour qu’une photo truquée du président de la République (celui qui se déplaçait en scooter, jamais nommé) en slip léopard soit postée sur les sites ...

  3. 3
    Décès d’Elisa Brune, qui parla des étoiles comme du plaisir

    L’écrivaine de « Relations d’incertitude » et de « La révolution du plaisir féminin » est morte à 52 ans.

  4. 4
    Témoigner au nom de ceux que le communisme a anéantis, voilà l'ambition de Soljénitsyne

    Le "Journal de la Roue rouge" de Soljénitsyne éclaire le grand œuvre de sa vie. Il y aura cent ans, le 11 décembre 1918, que naissait à Kislovodsk (Caucase) Alexandre Soljénitsyne, ce géant solitaire qui osa dénoncer avec la même intrépidité ...

  5. 5
    De la beauté au complot, du secret aux paradoxes... Umberto Eco ressuscité

    Le plus érudit des hommes avait disserté de manière vertigineuse et jouissive sur douze concepts. Le 19 février 2016 mourait, à 84 ans, Umberto Eco, le génial "professore", l’universitaire, l’érudit universel, Pic de la Mirandole converti à ...

cover-ci

Cover-PM