Livres - BD Bouillon abritait depuis 200 ans ce trésor caché d’un intellectuel qui avait fui la Révolution française.

Ce mardi 20 juin, les ouvrages d’une authentique bibliothèque d’un "honnête homme" du XVIIIe siècle et du début du siècle suivant, dont aucun livre n’avait plus été tiré de ses rayons depuis lors (!), sera vendue aux enchères à Bruxelles.

Elle appartenait à un intellectuel français qui s’était installé à Bouillon pour échapper à la Révolution française dont il ne partageait pas les outrances. Le plus extraordinaire est qu’elle a été découverte, presque par hasard, par l’expert de la salle de ventes bruxelloise Henri Godts. Ce dernier apprit son existence par ses descendants qui étaient venus le rencontrer à Bruxelles et qui lui avaient dit qu’ils avaient encore une bibliothèque intacte dans ce qui fut sa résidence sur les bords de la Semois !

Quelque 182 livres dans l’air du temps d’alors

"Lorsque j’ai franchi le seuil de cette maison patricienne de Bouillon, ce fut un véritable choc, commente l’expert. C’était comme si la porte de la bibliothèque avait été refermée sans que personne n’y pénètre par la suite pendant près de deux siècles pour y prendre un livre."

Et d’aller de surprise en surprise en s’immergeant dans pas moins de 182 livres "pas d’un grand luxe, mais en tout cas tous très intéressants, ne fût-ce que parce que tous ces livres nous invitent à un fabuleux voyage dans le passé !" Sa valeur est estimée entre 35 500 et 50 000 €.

Pour des raisons d’ordre privé que l’on comprendra aisément, la famille ne veut pas être identifiée et ne veut donc pas révéler le nom de cet aïeul curieux de tout ce qui se disait et se faisait dans les cercles et cénacles intellectuels de son époque. Le plus surprenant, évidemment, est que chacun des livres est dans son état initial parce qu’ils n’ont jamais quitté l’endroit où leur érudit propriétaire les avait rangés.

Henri Godts a en tout cas découvert de réels petits trésors. "Le mobilier en tant que tel n’est pas exceptionnel et est pour ainsi dire intact - il ne sera pas proposé à la vente - mais les 182 livres authentiques des XVIIIe et XIXe siècles avec des descriptions exceptionnelles de pays, régions, peuples et cultures des lieux les plus exotiques sont d’un intérêt réel. En outre, on y trouve également des approches historiques et philosophiques permettant de cerner les centres d’intérêt de leur premier propriétaire."

Un état de conservation exceptionnel

"Il est extrêmement rare de tomber sur une telle bibliothèque, entendez : authentique, commente Henri Godts. C’est comme si j’avais été catapulté au XVIIIe siècle dans une machine à remonter le temps. Les livres sont tous parfaitement conservés et semblent tout droit sortis de l’imprimerie de l’époque, dans leur couverture en papier d’origine."

La salle de vente bruxelloise Horta, sise avenue de Roodebeek, accueillera vraisemblablement beaucoup de bibliophiles belges et étrangers, intéressés par ces livres exceptionnels, d’autant plus que l’on y proposera aussi ce mardi d’autres trésors venus d’ailleurs, tel un atlas datant de 1575 de l’Anversois Abraham Ortelius qui fut avec Mercator le plus grand cartographe de son époque.