Une histoire née d'un rêve

Marie-France Renard Publié le - Mis à jour le

Livres - BD

Un mystérieux rêve terrifiant et récurrent met Ginevra Bompiani sur la piste de Sarah Malcolm, une jeune meurtrière anglaise qui fut pendue à Londres, le 7 mars 1733. Coupable d'un triple meurtre particulièrement barbare, ce personnage de sombre légende - que l'on peut voir au British Museum dans des gravures de William Hogarth - va littéralement fasciner la romancière qui entreprend dès lors d'en tracer le portrait.

Enquêtrice minutieuse, Ginevra Bompiani met ses pas dans ceux de Sarah, sonde la vie de cette jeune femme qui se prétendait innocente et avait étrangement renoncé à se défendre. Est-elle coupable ou non, cette Irlandaise de vingt-deux ans, «éduquée au-dessus de sa condition» et qui travaillait comme lavandière? S'il est difficile de percer l'énigme, le travail de l'écrivaine repère les vices de l'accusation, réinstruit le procès, en souligne les manques et les incohérences.

C'est une entreprise originale et impérieuse. Un peu comme si l'écriture pouvait racheter les erreurs de l'histoire et nommer enfin Sarah, cette «sorte de Raskolnikov au féminin», dans la vérité multiple de son destin.

ART DE LA RÉFLEXION POÉTIQUE

Ce texte court, profondément original, se donne à lire à la fois comme une (auto) biographie romancée et une recherche historique passionnante, riche en réflexions portant sur la valeur de la peine de mort, sur le statut des femmes dans la société anglaise du dix-huitième siècle, sur le charisme des grands criminels...

Ginevra Bompiani commence à se faire connaître du grand public. Elle est l'auteur de nombreux essais, romans et nouvelles dont la plupart sont traduits en français comme «Les Règnes du sommeil» (récits, Verdier, 1986), «Ciel ancien, Terre nouvelle» (roman, Gallimard, 1990), et - mention spéciale - «L'âge d'argent» (Seuil, 2000), une histoire policière envoûtante mêlant plusieurs genres littéraires (la fable mythologique, le conte et cette fameuse réflexion poétique qui donne un ton si particulier à l'écriture de l'Italienne): dans une île très fermée, une vieille femme et un enfant enquêtent sur l'assassinat d'une jeune fille... Trois mots-clés scandent l'aventure: farine, silver age et nostos (le retour... d'Ulysse, par exemple). Une petite merveille, légère, cultivée et passionnante.

© La Libre Belgique 2003

Marie-France Renard

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM