Les "lignes de vie" d'Hergé

Fr.M. Publié le - Mis à jour le

Livres

Mercredi (au lendemain de la redécouverte des fresques peintes, à 15 ans, par le futur créateur de Tintin sur les murs d'un local scout du collège Saint-Boniface à Ixelles : lire "La Libre" du 23 octobre), s'est tenue - dans les salons des Musées royaux, rue de la Régence à Bruxelles - la présentation à la presse de l'ouvrage de Philippe Goddin "Hergé, Lignes de vie" qu'édite Moulinsart. Cette étude d'un millier de pages, très illustrée, paraîtra le 9 novembre; nous en rendrons compte alors dans "Lire". L'artiste dans sa complexité

D'emblée, Didier Platteau, directeur des éditions Moulinsart, a précisé qu'il ne s'agissait absolument pas d'une hagiographie, d'une "biographie autorisée", mais d'un travail réalisé en toute indépendance. "Nick et Fanny Rodwell ne nous ont imposé aucune contrainte, nous laissant carte blanche", souligne l'éditeur. "C'est un travail extrêmement fouillé; toutes les informations que contient le livre de Philippe Goddin ont été vérifiées, recoupées. On y tord le cou à quelques légendes. On trouve ici un portrait de l'artiste dans toute sa complexité." Quant à l'auteur, l'hergéologue Philippe Goddin, il ne cache pas qu'il a longtemps... refusé d'écrire une biographie du père spirituel de Tintin et Milou dont la personnalité autant que l'oeuvre l'intéressent depuis plus de trente ans. "Je pensais qu'avec les nombreux livres qui ont déjà été publiés à propos d'Hergé, on avait fait le tour de la question. Eh bien, je me suis aperçu que sur l'homme/Hergé, il y avait encore beaucoup à dire, et l'homme/Hergé m'intéresse. Comme l'a dit Georges Simenon, il faut comprendre, ne pas juger. Devant certaines options, certai nes attitudes, certaines initiatives d'Hergé, je ne m'érige donc pas en juge mais je ne les passe pas pour autant sous silence. La vie d'un homme - celle d'Hergé, donc, comme celle de chacun - est faite de victoires et de défaites, de choix qui ne sont pas toujours heureux. Mais il ne faut pas voir une oeuvre à la lumière de ce que nous sommes aujourd'hui; il faut voir dans quel contexte cette oeuvre a été édifiée." Désarrois et failles

Pour Philippe Goddin (secrétaire général de la Fondation Hergé de 1989 à 1999), l'auteur du "Secret de la Licorne" a volontiers donné de lui-même un portrait lisse; or, il en était le contraire : "j'ai tenté de le débusquer, le cherchant dans ses périodes de désarrois, dans ses failles."

Philippe Goddin (à qui l'on doit la magnifique collection "Hergé - Chronologie d'une oeuvre", qui comptera sept volumes) a pu consulter des archives précieuses d'Hergé (des agendas, des lettres personnelles). Ce qui permet de montrer une réalité "poignante et fluctuante".

Publicité clickBoxBanner