Médias/Télé L’animateur de "TPMP" recrute de nouveaux chroniqueurs sérieux… pour "upgrader" son émission.

Avec sa nouvelle formule de rentrée, comment Cyril Hanouna parviendra-t-il à séduire son public cible ? Sur Pure Média, l’animateur de "Touche pas à mon poste" annonçait : "Ce sera entre ‘Le Grand Journal’ et ‘TPMP’. Avec deux fictions courtes dans l’émission, des caméras cachées, un zapping radio porté par Stéphanie Loire, beaucoup de choses se passeront en dehors de l’émission, on va respirer. Il n’y aura pratiquement que des journalistes autour de la table, une chronique politique comme à l’époque avec Bertrand Chameroy. On va ouvrir et upgrader l’émission. Jusqu’aux tenues des chroniqueurs, je vais un peu les ‘chic-iser’."

Des chroniqueurs "caution"

Hier, la liste des animateurs chics a été officialisée. Ils sont au nombre de six. Rachid Arhab, ex-présentateur du journal de 13 h sur France 2 officie sur CNews depuis février 2017, la chaîne d’information continue du groupe Canal +. Il est aussi ancien membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Lequel CSA avait sévèrement sanctionné TPMP pour ses débordements. Un geste fort adressé au "gendarme de l’audiovisuel" qui peut être diversement interprété…

Renaud Revel est l’ex-rédacteur en chef de "L’Express" en charge des médias et responsable des médias au "Journal du Dimanche". Guillaume Genton participe au "Grand direct des médias" sur Europe 1 après s’être fait remarqué sur D8 en qualité de finaliste de la "Morandini Academy". Louis Morin, journaliste politique du "Petit Journal", a travaillé sur NRJ 12 avec Jean-Marc Morandini et sur France 2 avec Laurent Ruquier dans feue "L’émission pour tous". Rokhaya Diallo se présente comme une militante. Elle a été recrutée in extremis par Bet France (Black Entertainment Television) pour servir de caution à cette chaîne tancée pour n’avoir mis aucun Noir à l’antenne. Enfin, Tom Villa, est humoriste dans "Salut les Terriens", sur C8, et sur France Inter dans "La bande originale" de Nagui. Ces nouvelles recrues vont s’asseoir aux côtés de quelques anciens de la bande : Jean-Michel Maire, Gilles Verdez, Jean-Luc Le Moine, Valérie Bénaïm.

La nouvelle formule sera articulée autour de trois parties : presse, web et radio/télé. Camille Combal aura son rendez-vous à lui, intégré, pendant 20 à 25 minutes. "Au niveau éditorial, Cyril Hanouna a envie de faire des choses différentes qui se rapprochent du contenu éditorial que peut avoir ‘Le Grand Journal’ tout en gardant le ton très décalé, un peu déjanté, rigolo, mais en s’attachant à des thématiques politiques, culturelles. Il souhaite s’adresser à la même cible. Il touchera peut-être les CSP+. Difficile de savoir qui adhérera à ce nouveau contenu sur l’information", nous précise C8.