Médias/Télé

Les éditeurs de presse francophones belges, les sociétés d’auteurs, ainsi que Google ont annoncé une série d'accords qui mettent fin à leurs procédures judiciaires. Selon leur propre communiqué et grâce à ces accords, les éditeurs de presse francophones belges travailleront en partenariat avec Google afin de générer des opportunités commerciales liées au contenu en ligne. L'objectif pour eux est de stimuler la fréquentation des sites, augmenter la participation des utilisateurs ainsi que les revenus générés sur les sites des éditeurs.

Depuis 2006, les parties étaient engagées dans des procédures judiciaires, et les éditeurs de presse francophones belges, représentés par Copiepresse, tout comme les auteurs représentés par la SAJ et Assucopie, estimaient que Google transgressait leurs droits d'auteurs. L'affaire a été récemment soumise à la Cour de Cassation belge.

Malgré cet accord, les éditeurs et les auteurs conservent des points de vue juridiques différents et ont saisi l’occasion de mettre fin à ces procédures en laissant de côté ces désaccords. Google prendra en charge les frais juridiques et travaillera avec les éditeurs sur des partenariats.

Les éditeurs souhaitent maintenant effectuer un effet de levier sur ces publics, et construire de nouveaux modèles économiques afin d'optimiser la monétisation de ces sites en ce qui concerne le marché de la publicité et des lecteurs.

Les parties ont aussi convenu d'utiliser leurs médias respectifs pour promouvoir les services offerts par chacun d’eux. Par exemple, par l’optimisation des campagnes AdWords afin d'attirer les lecteurs sur les sites d'informations et de la publicité pour les services de Google dans les médias des éditeurs.

En plus de ce partenariat, la fin des procédures permettra aux éditeurs de réintégrer Google News s’ils se désirent.

Satisfait, Francois Le Hodey, représentant des éditeurs, ne manque pas de souligner qu'en "2006, les éditeurs francophones belges n'avaient pas de personne de contact chez Google en Belgique et n'avaient pas une vision claire des intentions de Google sur ces marchés lors du lancement de Google News. Aujourd'hui, surtout depuis l'arrivée d'une nouvelle direction Google en Belgique, une relation plus constructive a été construite avec ces éditeurs, ouvrant la porte à de nouvelles synergies".

Frans Wauters, porte-parole des sociétés d’auteurs, va dans le même sens. pour lui, « les sociétés d’auteurs soutiennent également les initiatives des éditeurs pour développer de nouveaux modèles économiques numériques dans l’intérêt de leurs membres. »

« Nous sommes très heureux de pouvoir mettre de côté les divergences du passé », a déclaré de son côté Thierry Geerts, country director de Google Belgique. « En partenariat avec l’industrie de l’édition, nous pourrons aller plus loin et c’est avec impatience que nous attendons la mise en œuvre de nouveaux produits qui généreront des revenus et aideront le secteur de la presse à prospérer sur Internet ».