Médias/Télé L’humoriste belge a séduit le groupe Canal + et succède à Stéphane Guillon aux côtés de Thierry Ardisson.

Acolyte de Charline Vanhoenacker sur France Inter dans l’émission "Si tu écoutes, j’annule tout" et chroniqueur dans l’émission "C l’hebdo" sur France 5, Alex Vizorek a su séduire les médias français. Aujourd’hui il relève un nouveau pari et pas des moindres : devenir le nouveau trublion de "Salut les Terriens".

Héritier du poste de l’humoriste Stéphane Guillon, Alex Vizorek se dit très honoré de rejoindre l’émission de Thierry Ardisson.

Six petites minutes, une chronique humoristique basée sur l’actualité, deux fois par semaine, c’est ce qui attend Alex Vizorek à la rentrée prochaine. Six minutes durant lesquelles il affirmera son ton subtil et moqueur tout en gardant l’esprit de la chronique.

Prêt à imposer son style tout en finesse et en dérision, l’humoriste de 35 ans promet d’être "filou" avec tous les grands patrons, y compris avec Vincent Bolloré, patron du groupe Canal +. La promesse semble risquée, son prédécesseur Stéphane Guillon aurait été licencié en raison de sa liberté de ton et de ses critiques à l’encontre de la méthode Bolloré au sein du groupe Canal. Qu’importe ! Pour Alex Vizorek, cette opportunité ne peut être refusée.

Doublement diplômé, de l’école d’ingénieurs de Solvay et du master de journalisme de l’Université libre de Bruxelles, Alex Vizorek décide malgré tout de partir s’installer à Paris pour suivre une formation au cours Florent. Il revient à Bruxelles quatre ans plus tard pour rejoindre le collectif "Kings of Comedy". Le jeune humoriste devient chroniqueur dans des émissions de radio belges et apparaît à la télévision avec des rubriques humoristiques. Il est finalement repéré en 2009, lors du célèbre Festival de Montreux en Suisse, lorsqu’il introduit son one-man-show "Alex Vizorek est une œuvre d’art", mis en scène par Stéphanie Bataille. Il incarne tout le long de sa représentation un professeur d’histoire de l’art, et affirme son humour intello et à contre-courant. Le spectacle qui l’a fait connaître sera d’ailleurs diffusé ce jeudi 6 juillet sur La Deux à 20 h 35.