Médias/Télé

Dans une vidéo publiée dans la nuit de jeudi à vendredi, la chanteuse Mennel a annoncé qu'elle prenait la décision de quitter The Voice.

"En tant qu'artiste j'ai participé à The Voice pour ouvrir les esprits et parler d'amour et de tolérance. Je continuerai à chanter pour ouvrir les esprits. J'ai foi en un esprit d'amour et de tolérance. J'ai foi en mon pays la France. Je veux faire l'apologie de la paix et je ne voulais blesser personne. N'ayez aucune crainte, cette décision n'est pas un frein à mon développement artistique mais au contraire la condition de mon épanouissement. Je garde le sourire et je ne céderai pas à la peur", a déclaré la jeune femme dans une vidéo en français et un autre en anglais.

Une décision qui fait suite à une polémique relative à d'anciens tweets postés par la candidate de The Voice France. "Les vrais terroristes, c'est notre gouvernement", avait-t-elle notamment rédigé en août 2016 après l'attentat au camion-bélier qui a touché la promenade des Anglais, à Nice. La jeune femme a aussi partagé et commenté un message de l'ONG Barakacity, basée en Syrie et dans le viseur des services de renseignement français.

TF1 s'était exprimé mardi auprès de nos confrères de Télé Loisirs. "Nous avons découvert les messages dimanche, comme le grand public. Nous avons alors voulu étudier la situation intelligemment et ne pas prendre de décisions précipitées sans avoir tous les éléments", déclarait la direction.

Finalement, TF1 n'aura pas eu à prendre la décision finale puisque Mennel aura devancé tout son monde.