Médias/Télé Le CIM vient de publier son dernier baromètre.

Tous les responsables des radios francophones attendaient les résultats du dernier baromètre du Centre d’information sur les médias (CIM) avec impatience. 

Avec le changement de méthodologie opéré par l’institut, il était, ainsi, compliqué de comparer le dernier baromètre publié en juin dernier (couvrant la période allant de janvier à avril 2018) avec le précédent. 

Chose qu’il est plus aisé d’effectuer avec les résultats des dernières "audiences radio" publiées ce jeudi et allant de mars à juin 2018. Le premier enseignement ressortant de cette étude est la "prise de pouvoir" de Nostalgie qui est pour la première fois de son histoire en tête du classement des radios francophones (14,89 % de parts de marché contre 13,07 % lors de la précédente étude). 

"On est très fiers, vraiment, mais on reste humbles parce que demain, on peut à nouveau se retrouver quatrième. Nous savons tous ce que ça nous a coûté comme sueur d’arriver là et nous savons que c’est fragile. Rien n’est jamais acquis", explique Marc Vossen, le directeur général des radios NRJ, Nostalgie et Chérie FM.

Nostalgie dépasse VivaCité (14,50 %) qui devient la première radio généraliste. Radio Contact complète le podium mais passe de la première à la troisième place du classement avec 13,77 %. La chaîne généraliste Bel RTL sort donc du trio de tête (13,25 %). Derrière on retrouve un bon élève, Classic 21 (10,66 % contre 10,25 %), NRJ (6,32 %), La Première qui baisse de 6,04 % à 5,49 %, Fun Radio (2,58 %) Pure (2,41 %) et Musiq’3 en chute (de 2,19 % à 1,32 %).

A noter la bonne performance de DH Radio qui passe de 0,89 % à 1,25 % de parts de marché. "Notre audience est en croissance constante, elle a même bondi de plus de 80 % en quelques 12 mois. Nous réussissons la convergence journalistique presse-Internet-radio, c’est un succès sur le plan européen, jusqu’ici aucun éditeur n’avait réalisé une telle transformation", se réjouit François le Hodey, CEO du groupe IPM, maison-mère de "La DH" et "La Libre Belgique". 

En queue de peloton, on retrouve Mint (0,64 %), Sud Radio (0,48 %) et Chérie FM (0,33 %).