Audrey Pulvar débarque aux Inrocks

François Paquay et Karin Tshidimba Publié le - Mis à jour le

Médias/Télé

Alors qu'elle vient d'être débarquée de l'émission "On n'est pas couché" de Laurent Ruquier, on apprend aujourd'hui sur le site du journal Les Échos qu'Audrey Pulvar sera la nouvelle directrice de la rédaction de l'hebdomadaire Les Inrockuptibles. Elle succède ainsi à Bernard Zekri, qui occupait ce poste depuis trois ans.

Est-ce une coïncidence si, ce mercredi, les Inrocks publiaient un article consacré à la cruauté du mercato des médias? Les journalistes débarqués, comme Audrey Pulvar, mais aussi Isabelle Giordano et Elisabeth Tchoungui, y étaient présentés comme les "sacrifiés du système audiovisuel."

L'entrée de son compagnon Arnaud Montebourg au gouvernement de Jean-Marc Ayrault, en mai dernier, avait évidemment précipité son départ de France Télévisions. Non seulement elle perdait son siège de chroniqueuse dans l'émission de Laurent Ruquier, mais en plus le directeur de France Télé, Rémy Pflimlin, refusait son projet de création d'une nouvelle émission culturelle. Excédée, Pulvar avait déclaré à l'époque qu'on l'avait prise "pour un jambon".

L'arrivée de la compagne d'Arnaud Montebourg à la tête des Inrocks s'inscrit dans la droite ligne de la transformation de l'hebdomadaire, opérée depuis 2009, et son rachat par Matthieu Pigasse, directeur général de la banque Lazard France. L'objectif était alors de doubler la diffusion du magazine et de le positionner comme véritable média d'information, avec des sujets politiques et de société. Avec Audrey Pulvar, Mathieu Pigasse "s'offre une ambassadrice médiatique, qui pourra vendre Les Inrocks sur les plateaux de télévision" note la presse française.

Publicité clickBoxBanner