Médias/Télé

Comment faire du neuf avec du vieux ? Fort simple : supprimer des émissions, regrouper les équipes, créer un nouveau format unique et mettre un visage neuf aux commandes. La formule, déjà utilisée par le passé (souvenons-nous de l'épisode du magazine "Actuel" ou du futur "Enquêtes de vérité"), a été ressortie par la RTBF sur le terrain des sports moteurs, pilier historique de l'offre sportive de la chaîne publique.

A la trappe, donc, les émissions "Autovision" et "Champion's". On met tout le monde ensemble (à l'exception notable de Paul Fraikin) et on crée "Auto Mobile", nouveau rendez-vous hebdomadaire dédié aux quatre roues en tous genres. Ce sera chaque vendredi, sur la une, sur le coup de 22h30 (avec rediffusion le samedi à 9h30). Clou du spectacle ? Caroline Hick, profil très avenant, priée de donner corps et âme à l'émission.

Journaliste, pas potiche !

Attardons-nous un instant sur la demoiselle. Cette longiligne liégeoise de 25 ans n'est pas à proprement parler une débutante. Cela fait un peu moins de deux ans qu'elle effectue des "piges" sportives (le foot, notamment) pour le Journal télévisé. "Je suis journaliste", insiste Caroline Hick, histoire de couper l'herbe sous les pieds de ceux qui ne verraient en elle qu'une figurante de circonstance. Et d'insister : "Je sais qu'on m'attend au tournant. Je ne compte pas faire office de potiche !" Voilà les téléspectateurs machistes, très fréquents dans le milieu "vroum vroum", prévenus...

Et le contenu, alors ? "Auto Mobile", édité par Pierre Robert, vise un double public : les passionnés pointus des sports moteurs et... tous les autres qui souhaitent suivre les évolutions et comprendre les enjeux d'un secteur incontournable de notre société toujours "accro" à l'automobile. Le tout dans un format de 26 à 30 minutes, à la fois dense sur le plan éditorial et rythmé sur la forme. "L'émission s'intéressera à la fois à l'industrie (nouveautés, essais, environnement,...) et aux épreuves sportives (championnat mondial des rallyes, rallyes belges,...), dans une proportion 1/3-2/3", détaille Pierre Robert. "Auto Mobile" s'accompagnera aussi, ponctuellement, de deux déclinaisons : "Auto Rallye" et "Auto Actu".

Reste, en parallèle, le plat de résistance : la Formule 1. La RTBF y tient comme à la prunelle de ses yeux (quitte à casser sa tirelire !). Sous contrat avec "Bernie" jusqu'en 2010, la une va remettre les gaz dès le 16 mars avec le GP d'Australie. On y retrouvera, durant toute la saison, le "Warm up" de l'inamovible Gaëtan Vigneron, entouré de ses consultants attitrés (Bas Leinders, Jean-Michel Martin et Eric Van de Poele).