Médias/Télé Lorsqu’il est arrivé en 1985 comme reporter au sein de RTL, Stéphane Rosenblatt n’aurait certainement pas imaginé devoir attaquer en justice la maison dans laquelle il a quasiment tout connu. Pour récupérer ses attributions en tant que gestionnaire des contenus de la radio Bel RTL - il les a perdues au profit de l'ex-directeur du marketing Erwin Lapraille devenu directeur des radios à la place d’Eric Adelbrecht - l’actuel directeur de la télévision a cité en référé son employeur devant le tribunal du travail de Bruxelles. Il invoque, notamment, l’immutabilité du contrat de travail. L’audience s’est tenue, ce jeudi matin, en l’absence de Stéphane Rosenblatt.