Médias/Télé L'ex-chroniqueur de l'émission "On n'est pas couché" lance une organisation politique écologiste.

Tous les Français le connaissaient pour ses avis tranchés lors du débat politique à l'émission "On n'est pas couché" sur France 2. Les citoyens de l'hexagone devraient maintenant le connaître dans un rôle de l'autre côté de la barrière politique : Aymeric Caron a en effet décidé de lancer une nouvelle organisation politique connue sous le nom de "Rassemblement des écologistes pour le vivant" (REV).

C'est dans une tribune du journal Le Monde que le diplômé en journalisme explique son choix. "Europe Écologie-Les Verts (EELV) a perdu aujourd'hui la crédibilité nécessaire pour porter le projet d'une société réinventée autour du respect de la planète et de tous ses habitants, humains comme non humains. Les guerres d'ego et les calculs mercantiles n'expliquent pas à eux seuls ce fiasco", explique le Français de 46 ans.

Pour Aymeric Caron et les co-auteurs de cette tribune (Benjamin Joyeux (juriste en droit de l'environnement) et Malena Azzam (ancienne porte-parole de l'association PEA)), la création de cette organisation était nécessaire "face à l'indifférence des partis de gouvernement qui continuent de promouvoir les politiques responsables de la catastrophe, et pour répondre aux manquements des partis écologistes actuels".

Dans l'idée d'une vie meilleure pour les animaux, ce nouveau parti souhaite entre autres la fermeture des zoos, la fin des corridas mais aussi l'interdiction de la chasse et des animaux dans les cirques.

L'objectif du "Rassemblement des écologistes pour le vivant" est de figurer aux élections européennes de 2019.