Médias/Télé

Un mois et demi après la diffusion du clip "Les Passantes" réalisée par Charlotte Abramow, le chanteur Maître Gims sort son dernier titre "La Même". Un titre ironique qui reprend étrangement le même visuel.

Le 20 avril dernier, le chanteur Maître Gims dévoile son dernier titre "La Même" en featuring avec le chanteur français Vianney. Un clip qui ressemble étrangement à celui de Charlotte Abramow, "Les Passantes" de Georges Brassens, diffusé un mois et demi plus tôt.

"Poème écrit puis chanté, j'ai imaginé cette vidéo comme un poème visuel", déclare la photographe et réalisatrice belge sur son site.

Lancée à l'occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme, cette chanson représente "une ode à la Femme, à sa liberté et à sa diversité". Teinté de pop, le clip décalé et coloré met en boîte une succession de corps décomplexés aux contrastes multiculturels et intergénérationnels.

La même?

La ressemblance apparaît plus dans le visuel du clip qu'au niveau du style musical. Une étrange similarité que la réalisatrice d'Angèle ("La loi de Murphy et "Je veux tes yeux") a pris le temps de révéler. Elle a donc attendu plusieurs semaines avant d'interpeller ce lundi le chanteur sur les réseaux sociaux. En comparant l'image des 2 clips, Charlotte Abramow s'amuse derrière une pointe d'ironie.

Au lendemain de la diffusion du clip "Les Passantes", YouTube a décidé de le censurer et l'interdire au moins de 18 ans. "Montrer des femmes, des corps, et des représentations métaphoriques de vulves serait "offensant" pour les utilisateurs", s'explique Youtube.

Après un déferlement de plaintes sur les réseaux sociaux, la plateforme de vidéos a finalement enlevé la censure. Aujourd'hui, le clip compte plus de 700.000 vues.

A l'heure actuelle, Maître Gims et le chanteur Vianney n'ont toujours pas répondu aux questions de Charlotte Abramow.