Médias/Télé

GRANDE-BRETAGNE

BBC: bénéfices records grâce aux enfants

La branche commerciale de la radio-télévision publique britannique BBC, BBC Worldwide, a enregistré en 2000 des bénéfices records. Le service radio destiné à l'étranger (BBC World Service), financé essentiellement par le ministère britannique des Affaires étrangères, a également réalisé un record en termes d'audience, avec 153 millions d'auditeurs par semaine dans le monde, en 43 langues, révèle le rapport annuel de la British Broadcasting Corporation (BBC). La plupart des bons résultats financiers de BBC Worldwide sont dus à la vente de programmes de télévision pour enfants à succès et produits dérivés comme les Teletubbies, Bob the Builder ou les Tweenies. Le chiffre d'affaires a augmenté de 14pc, à 587 millions de livres (975millions d'euros) par rapport à l'année précédente. Les plus fortes hausses en termes d'audience de BBC World Service ont été réalisées en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. En revanche, le nombre d'auditeurs a baissé en Russie et au Pakistan. Le site internet de BBC World Service a également été très fréquenté. En mars 2001, il enregistrait 39,3 millions de pages vues chaque mois. À une époque où il semble souvent à la mode de taper sur les institutions établies, le World Service a réalisé une véritable prouesse, a déclaré le président de la BBC, Christopher Bland.

TOURNAGE EN BELGIQUE

Mimie Mathy chez les AA

Jusqu'au 3 août, l'actrice française Mimie Mathy tourne en région bruxelloise un nouvel épisode de la série Joséphine, ange gardien baptisé La vérité en face. Elle y vient en aide à un instituteur souffrant d'alcoolisme. François Caron et Renaud Marx sont à ses côtés sous la direction d'André Chandelle. Une coproduction RTBF, TF 1, Saga Film et DEMD productions.

LE CHIFFRE

250 millions

C'est, avant même le décompte final -et donc aussi les deux juteuses émissions spéciales des 6 et 10 juillet-, le montant des recettes engrangées par M 6 grâce à son émission-jeu de télé-réalité Loft story. C'est ce qu'a révélé, la semaine dernière, une enquête réalisée par Le journal du dimanche. La majeure partie de ces recettes provient de la publicité (120 à 150 millions deFF), le reste des produits dérivés (le journal Loft story vendu à 200000 exemplaires, des cassettes vidéo, des disques, etc.), du sponsoring (voila.fr), des appels téléphoniques pour éliminer les candidats, etc. En raison du succès de l'émission, les tarifs publicitaires avaient littéralement explosé. À titre d'exemple, un spot de 30 secondes diffusé à 19h était récemment proposé à 232000FF contre 73000FF auparavant. Les 70 émissions quotidiennes ont été suivies par un public atteignant jusqu'à 10millions de téléspectateurs le jeudi, soir des votes éliminatoires.

© La Libre Belgique 2001