Médias/Télé Pour garder ses abonnés, la chaîne a bétonné ses partenariats US et français.

Les rentrées se succèdent et la concurrence entre chaînes se fait de plus en plus rude. Si l’arrivée de TF1 dans le paysage publicitaire belge donne des sueurs froides à RTL-TVI et à la RTBF, l’impact du téléchargement illégal et l’entrée en piste de géants comme Netflix ou Amazon reste une épine dans le pied des chaînes à péage. Be TV, notamment, continue donc à surveiller son nombre d’abonnés (chiffre classé secret défense) comme le lait sur le feu.

La rentrée est donc le moment propice pour rassurer les abonnés sur la qualité des programmes qui leur seront proposés. Cinéma, sport et séries : le triptyque reste inchangé mais le contenu, lui, se doit d’être toujours plus alléchant pour attirer le chaland.

Une offre de 500 films par an

L’affiche cinéma est forcément belle : "Rogue One, a Star Wars story", "Captain fanstastic", "L’odyssée", "Moi, Daniel Blake", "Ma vie de courgette", "Toni Erdmann", "Victoria", "Miss Peregrine et les enfants particuliers", "Le Client", "Les animaux fantastiques", "Moonlight" (photo) : tous les films primés dans les grands festivals se donnent rendez-vous sur Be TV qui propose pas moins de 500 longs métrages par an, majoritairement des inédits.

L’offre des séries est tout aussi épique avec "Game of Thrones", "Westworld", "Big Little Lies", "The Deuce", la nouvelle série de David Simon, père de "The Wire", "Veep", "Silicon Valley", "Insecure" ou la fiction "Wizard of Lies",… Toutes les créations originales de HBO sont sur Be TV qui proposera, cette saison encore, de revisiter le catalogue de la chaîne américaine à péage avec "Rome" ou "Carnivale". A cela s’ajoutent d’autres perles comme "American Crime", la saison 6 d’"Engrenages", "When we rise", "Eyewitness", "Preacher", "Crashing", "The Sinner" ou la fracassante "The Walking Dead" attendues entre octobre et novembre. Sans oublier "The State", série Channel 4 et l’irrésistible "Irresponsable" produite par OCS. A cette offre s’ajoutent de précieux documentaires : "J’adore les Belges" de Marc Ball et Gilles Dal, "Swagger" d’Olivier Babinet ou "Fuocoammare" de Gianfranco Rosi, rien que pour le mois de septembre.

Partenariat avec Canal +

Be TV cultive toujours son partenariat avec Canal + et se réjouit d’accueillir Yves Calvi sur son antenne avec sa nouvelle émission "L’info du vrai". De quoi faire oublier la disparition du Grand et du petit Journal ? C’est un autre créneau… Cette nouvelle recrue quotidienne viendra étoffer une équipe composée d’Isabelle Ithurburu ("Le Tube"), Cyrille Eldin ("La case en +"), Mouloud Achour ("Clique infos") et Daphné Roulier ("L’effet papillon").

Côté production belge, après "La Bouse", Be TV confirme que son projet de série (4 x 52 minutes) en coproduction avec RTL-TVI après un temps de latence a "repris vigueur", mais les dates de tournage ne sont toujours pas annoncées.

Quant à "Home Cinéma", l’émission de Fabrice Du Welz, elle annonce Matthias Schoenaerts et Michaël Roskam pour sa rentrée le 24 septembre prochain. Ils y causeront de leur prochain film commun : "Le fidèle" avec Adèle Exarchopoulos.

Sports et technologie

L’affiche sportive, enfin, se veut ultra-séduisante : "8 matchs de foot européen par week-end, 23 Belges actifs en Premier League, 40 matches ATP 500 et 50 matches ATP 1000, 60 matches de hockey en moyenne par saison, 120 matches de basket en moyenne et toute la planète golf", annonce Be TV prouvant que le sport reste bien l’un des piliers de son offre via son Voosport World. "La prochaine étape sera technologique", précise Christian Loiseau, en charge des programmes de Be TV : le redéploiement de nos écrans sur Android et Apple TV.