Médias/Télé

Après avoir refusé une première fois, lors du départ de Guy Duplat de la rédac- tion en chef du `Soir´ et de l'arrivée du tandem Lefèvre-Riche, Béatrice Delvaux a fait officiellement acte de candidature, mardi, au poste de rédactrice en chef du premier quotidien belge francophone.

Elle l'a annoncé hier à la rédaction lors de la présentation du `rapport exploratoire´ rédigé en compagnie de son collègue Jean-Claude Vantroyen. Ce rapport avait été `commandé´ par la Société des journalistes (SJPS) dans le cadre de la nomination controversée, le mois dernier, de Daniel Van Wylick au poste de directeur des rédactions (´Soir´, `Soir Magazine´ et `Soir en ligne´). La SJPS a décidé de laisser 48 heures pour prendre en considération d'autres candidatures. Il se disait toutefois, hier, que la sortie du bois - en solo - de Béatrice Delvaux ne devrait pas être contestée, une large majorité de la rédaction voyant dans le chef des pages économiques du `Soir´ la personne la mieux placée pour relancer le quotidien et la plus apte à collaborer avec M. Van Wylick (ex- `Dernière Heure´).

La SJPS soumettra dès vendredi le ou les candidat(e)s déclaré(e)s à l'arbitrage de la direction de Rossel. Si cette candidature devait être entérinée, Mme Delvaux entrerait en fonction à la mi-janvier, la future rédactrice en chef se donnant un mois pour préparer le terrain (adjoints, projet éditorial, etc.). Economiste de formation, Béatrice Delvaux (41 ans) est entrée au `Soir´ en décembre 1984. En 1990, elle accédait au poste de chef du service économique. Voilà deux ans, elle a publié un ouvrage consacré aux grandes manoeuvres autour de la Société Générale (`Le bal des empires´, best seller co-rédigé avec M.Michielsen). (P.-F. L.)

© La Libre Belgique 2001