Médias/Télé Dans Touche pas à mon Poste! ce jeudi, Benjamin Castaldi a tout d'abord poussé un coup de gueule avant de révéler le salaire mirobolant qu'il percevait lorsqu'il était l'animateur vedette de TF1.

L'objet de son coup de gueule n'est autre que le classement des salaires perçus par les animateurs. En tête, on retrouve Nikos Aliagas avec 27.000 euros bruts suivi de Sandrine Quétier (18.000 euros bruts) et de Stéphane Bern (11.000 euros bruts/émission). Mais ce qui semble avoir passablement irrité Benjamin Castaldi, c'est l'hypocrisie de certains d'entre-eux. "Arrêtez de nous prendre pour des cons ! l faut arrêter avec ces chiffres qui sont tous faux ! Il faut comprendre qu'il y a, d'un côté, les animateurs, et de l'autre, les animateurs-producteurs. Quand un animateur produit son émission, il peut vous dire qu'il gagne 1 000 euros comme animateur alors que, de l'autre côté, il gagne 25 000 comme producteur. Alors, il faut vraiment arrêter avec cette énorme hypocrisie !"

Sans tabou, l'ex-présentateur de l'émission 1 contre 100 a avoué percevoir par moins de 12.000 euros par épisode tourné. "Je vais vous dire la vérité, pour cette émission, j'avais 12.000 euros par épisode et j'en tournais cinq, voire sept, par jour." Autrement dit, Benjamin Castaldi pouvait empocher jusqu'à 84.000 euros par jour.

Pour donner un ordre d'idées encore plus évocateur, entre janvier 2007 et avril 2008, TF1 a commandé 180 émissions de 1 contre 100, ce qui revient à pas moins de 2.160.000 euros engrangés en 15 mois à peine.