Médias/Télé

Christian Benteke vient d’être recalé de la liste des 23 Belges par le sélectionneur Roberto Martinez pour participer au Mondial russe. Et s’il y a un Diable Rouge qui doit être déçu par cette décision, c’est bien son meilleur ami dans le football : Eden Hazard.

Dans leur très bon documentaire, Thomas Bricmont et François Verbeeren reviennent sur l’amitié qui lie le numéro 10 de Chelsea et l’attaquant de Crystal Palace. "C’est comme un couple. Christian comprend Eden et Eden comprend Christian. Sans rien dire. C’est cérébral", résume bien Lieven Maesschalck, le physiothérapeute des Diables.

Hazard avec le maillot de la France

"Au bout d’un rêve", regorge de pépites, à commencer par son excellente bande originale (Woods, Tame Impala ou encore Mystic Braves). 


Le documentaire comprend aussi de nombreuses images d’archives comme celles montrant Eden Hazard, enfant, un maillot de l’équipe de France (celui de Zidane) sur le dos ou rigolant dans la piscine avec ses frangins.

Eden Hazard avec le maillot des Bleus de Zinédine Zidane
© Documentaire "Au bout d'un rêve"

Le Brainois est également filmé déjà virevoltant aux côtés de Christian en sélection de jeunes. Ce dernier n’a d’ailleurs pas oublié la coupe de cheveux de son pote. "Il avait une crête un peu tectonik, elle était dégueulasse", se marre-t-il. "Ca fait partie de la jeunesse, 14-15 ans, tu te cherches...", rétorque l'ancien Lillois avec un petit sourire.

Et puis, dans ce film, il y a un casting de choix. Marouane Fellaini, Michy Batshuayi, Demba Ba, Kylian Hazard, leurs amis ou encore leurs parents… Les deux protagonistes sont aussi filmés, chose rare, dans leur intimité.

L’occasion de voir Eden Hazard avec ses enfants et d'évoquer notamment son fils Léo qui le "traite de nul" quand il a perdu. Pas de "On a pris les trois points" ou autres expressions éculées et clichées, les deux potes parlent sans langue de bois.

"Christian dort après les Simpsons"

"Au bout d’un rêve", c’est la possibilité d’évoquer différents sujets footballistiques mais aussi extrasportifs. De la simplicité d’Eden Hazard, malgré sa réussite, arrivé un jour à l’entraînement avec la Modus cabossée de ses beaux-parents.

Du parcours chaotique de Benteke né à Kinshasa avant que sa famille ne s’installe à Liège et plus précisément à Droixhe. Une enfance passée dans ce quartier populaire dans lequel il a commencé à taper la balle et "où il n’a manqué de rien" . 

Christian Benteke et ses amis d'enfance
© Documentaire "Au bout d'un rêve"

Le Liégeois parle de la discipline inculquée par son père surnommé à l’époque "Le soldat" par ses copains. La trajectoire loin d'être rectiligne de Benteke est d'ailleurs adoubée par Marouane Fellaini. "Je respecte moi une carrière comme Christian. Il est là, il a fait son trou. 'Big Ben' en Angleterre tu connais."


Des valeurs qui ont servi à Christian Benteke, toujours sérieux, et moqué par un Mehdi Carcela taquin. "Christian, il dort après les Simpsons…" Un documentaire à voir.


© IPM
"Au bout d’un rêve" un documentaire à voir sur La Une, ce mercredi à 20h25.