Médias/Télé La Première dame a fait une apparition remarquée, ce samedi soir, dans la série "Vestiaires", diffusée sur France 2. Elle y a incarné son propre rôle et y est apparue dans le tailleur bleu qu'elle portait le jour de l'investiture de son mari.

Elle s'est aussi replongée dans ses habits de professeur de théâtre, en se chargeant de donner des conseils dans la récitation de Phède, de Racine. Au moment de quitter les acteurs, elle a lâché une phrase sous forme de clin d'oeil envers l'ex-Première dame Valérie Trierweiler : "Merci pour ce moment". Ce sont ces mots que la journaliste avait choisis pour le titre de son essai, publié en 2014, relatif à sa relation de neuf ans avec François Hollande.

D'après Le Parisien, des proches de Brigitte Macron s'étaient "un peu étranglés" à la lecture du scénario, s’arrogeant même un droit de veto à l'issue du tournage, car "son texte est émaillé de savoureux clins d’œil politiques".

Selon l'entourage de la Première dame, Brigitte Macron a accepté la proposition "pour être utile, pour attirer l’attention sur ces causes qui lui sont chères".

"Vestiaires" relate des anecdotes et des traits d'humour de deux nageurs handicapés qui discutent avant leur entraînement.