Médias/Télé La télé publique bruxelloise investit davantage sur Internet et dans la réalité virtuelle. Elle accueillera également La Première.

Une équipe spécifique réalisera désormais "des contenus dédiés pour le site bx1.be" (ainsi que sur l’application bx1 et les réseaux sociaux), a annoncé la chaîne bruxelloise, lundi au cours d’une conférence de presse.

De 6 h 30 à 20 h 30, Cyprien Houdmont, Gregory Ienco et d’autres membres de la rédaction signeront des reportages, des articles, des émissions et des news vidéo à l’attention des internautes. "Par ailleurs, un journaliste se baladera en scooter sept jours sur sept dans les rues de Bruxelles pour alimenter ces contenus", indique BX1, par voie de communiqué.

Du lundi au dimanche, de nouvelles présentatrices virtuelles - baptisées Ema et Caro - présenteront également un résumé des prévisions météo, les estimations de qualité de l’air et toutes les annonces utiles de travaux ou événements touchant à la mobilité, qu’il s’agisse des déplacements en véhicule particulier ou avec la Stib… "L’émission sera totalement virtuelle, ce qui représente un petit exploit technologique dès lors qu’il s’agit de production quotidienne, et probablement une première en Europe", poursuit la chaîne.

Jeu de chaises musicales entre Vivacité et La Première

Dès le 9 mai (de 6 h à 10 h), BX1 diffusera le programme de La Première en radiovision. Après un long partenariat (plus de 10 ans) entre Viva Bruxelles et l’antenne de Télé Bruxelles, puis BX1, La Première prend donc le relais. La logique a de quoi surprendre. Alors que l’accès à l’information et à la culture n’a jamais été aussi nécessaire, pourquoi proposer une radio nationale sur une chaîne locale ? Et pourquoi proposer une radio locale sur une chaîne nationale (Vivacité étant diffusée sur La Une RTBF) ?

Pour BX1, ce choix prend tout son sens "quand on sait l’attachement des Bruxellois à la chaîne de référence de la RTBF" (La Première est en effet la radio la plus écoutée à Bruxelles). "BX1 poursuivra naturellement toutes ses collaborations éditoriales avec la rédaction bruxelloise de Vivacité, poursuit la chaîne locale. Cette diffusion TV du programme radio agrémenté des images du tout nouveau studio du Boulevard Reyers, sera enrichie avec des infos spécifiques de BX1."