Ça tourne pour le Beau Vélo de RAVeL

Sophie Lebrun Publié le - Mis à jour le

Médias/Télé

Le Beau Vélo de RAVeL est une affaire qui tourne. Huit ans, déjà, que le très enthousiaste Adrien Joveneau et les équipes de la RTBF radio emmènent petits et grands cyclistes - et marcheurs, cavaliers, patineurs - aux quatre coins de la Wallonie. Balade conviviale ponctuée d'animations - épreuves destinées aux candidats du «RAVeL du bout du monde», concerts de clôture, etc -, le «Beau Vélo» attire jusqu'à 5 000 personnes dans une balade qui emprunte en partie les chemins de hallage et anciennes voies de chemin de fer réaménagées en «Réseau Autonome de Voies Lentes».

«On a beau terminer sur les genoux, l'année suivante on en fait toujours davantage», sourit Eric Gilson, directeur de VivaCité, qui trouve là, réunis, «deux éléments essentiels de cette radio: proximité et sport». Il y aura donc, non pas 14 mais 15 étapes en 2006 (lire ci-contre). Et la couverture radio est étendue: chaque samedi d'été dès le 24 juin, de 9 à 18h désormais, les animateurs de VivaCité feront vivre à leurs auditeurs, en direct, le Beau Vélo de RAVeL. Au préalable, à 7h40 dans «Bons baisers de chez nous», des enfants de la commune concernée évoqueront son histoire et son patrimoine.

Parallèlement, 10 étapes de 2006 sont présentées dans le guide pratique du Beau Vélo de RAVeL désormais édité par Ciné Télé Revue (17,5 €).

Fort de son succès, en 2006 l'événement se décline aussi à la télé, le dimanche à 13h30 sur La une (excepté la première, le 18 juin, diffusée à 14h). «Véritable magazine des loisirs actifs» comme le définit Alain Gerlache, directeur de la télévision à la RTBF, «Allure libre» sera présenté par le tandem relax et souriant Adrien Joveneau-Marie-Pierre Mouligneau. «J'avais envie de sortir du studio, rencontrer les gens. J'aime les activités de plein air», indique celle qui est, depuis dix ans, «Miss météo» à la RTBF. «Adrien et moi, on se connaît depuis 25 ans. On a travaillé ensemble dans des radios libres puis à la RTBF, notamment dans «Top 50 et bonbons menthe» et «Défi, le magazine de toutes les aventures».

«Allure libre» se divise en quatre temps: un compte-rendu du «Beau Vélo» de la semaine précédente, et trois reportages prenant pour fil conducteur l'étape à venir: un sujet consacré au cheval (une «passion» de Marie-Pierre Mouligneau), un second à la bicyclette (de la brigade cycliste policière au vélo comme outil interculturel, en passant par des conseils techniques); le troisième à un autre sport de plein air: aviron, escalade, plongée... «L'idée est de donner envie aux gens de faire du sport et de découvrir d'autres régions» résume le duo.

L'émission devrait inciter (encore) davantage de citoyens à rejoindre le «Beau Vélo». Le 24 juin à Dinant, par exemple, qui vivra au rythme des «Vélodies» : les ravélistes seront accueillis par des ORM, «objets roulants musicaux» réalisés à partir de pièces de vélos. Un joyeux départ en poésie et en fanfare.

© La Libre Belgique 2006

Sophie Lebrun

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM