Médias/Télé Samedi, dans On n'est pas couché, Laurent Ruquier accueillait Kiddy Smile. Chanteur, DJ et danseur, l'artiste avait fait danser l'Elysée lors de la dernière Fête de la Musique en portant un tee-shirt "Fils d'immigrés, noir et pédé". L'inscription avait fait couler beaucoup d'encre en France.

Au moment de donner son avis sur la prestation de Kiddy Smile samedi soir, Charles Consigny a voulu évoquer l'aspect politique derrière le message inscrit sur le tee-shirt en juin dernier. "Quand vous dites "Fils d’immigrés, noir et pédé", […] que vous êtes dans cette revendication-là, moi je suis juste un peu plus circonspect parce que je pense qu’en réalité, les choses ont beaucoup changé ces derniers temps", a-t-il déclaré avant de poursuivre : "Dans les domaines de la mode, de la musique, de la télé, des médias, aujourd’hui, en réalité, c’est presque plus facile de réussir quand on est fils d’immigrés, noir et pédé que quand on est fils de Français de souche, blanc et hétérosexuel".

Des propos qui ont touché le chanteur qui lui a lancé : "Je trouve ça horrible ce que vous dites", soutenu par Christine Angot qui a rétorqué dans la foulée "Moi aussi !".

Le chroniqueur a ensuite tenté de justifier son propos, sentant qu'il avait été trop loin : "Pas plus facile, mais il y a une bienveillance médiatique qui est une réalité.[…] Je remarque juste simplement que dans ce monde-là, on est très sensible à ça".