Médias/Télé

Christophe Deborsu prendra la relève de Jean-Claude Defossé aux commandes du magazine d'investigation "Dossiers Tabous" sur RTL TVI, a annoncé le groupe RTL Belgium mardi lors de la présentation des grilles de rentrée de ses trois chaînes de télévision. Le projet, qui avait été interrompu après la chute de Jean-Claude Defossé à son domicile en novembre 2015, devrait reprendre avant fin 2016. Depuis l'annonce de son retour en télévision en août 2014, Jean-Claude Defossé, ancien journaliste de la RTBF et ex-député Ecolo, avait présenté deux numéros du magazine. Bien qu'il n'apparaîtra plus dans "Dossiers Tabous", Jean-Claude Defossé sera de temps en temps invité sur le plateau du talk-show politique "C'est pas tous les jours dimanche", en tant que chroniqueur, aux côtés de Christophe Deborsu.

Outre le retour sur petit écran de "Dossiers Tabous", RTL TVI proposera notamment 8 nouvelles émissions, dont 7 productions exclusivement belges, parmi lesquels "Appel d'urgence", qui plongera les téléspectateurs au coeur du quotidien des centres d'appels d'urgence du 100 et du 101. Côté divertissement, le programme familial "The Wishing Tree" permettra à des écoliers de réaliser un de leurs souhaits. Quant à "Garde à vous", produit par M6, il s'implantera dans le centre d'entraînement commando de Givet en France et mettra au défi 19 jeunes de vivre le service militaire comme dans les années 70. "Brol en Or" mettra lui en scène des experts qui se rendront chez des particuliers pour évaluer certains de leurs biens.

Magazines, séries, films en tout genre sont également prévus au programme de cette rentrée. RTL TVI diffusera par ailleurs cette saison des émissions spéciales sur le terrorisme et les vingt ans de l'affaire Dutroux.

Avec des programmations complémentaires à celle de RTL-TVi, Club RTL et Plug RTL proposeront elles aussi leurs lots de nouveautés notamment en matière de séries ou encore d'émissions de téléréalité.

Le retrait temporaire d'Alix Battard à la présentation du JT pour des raisons familiales a également été brièvement abordé lors de la conférence de presse de rentrée. Il n'est pas prévu de la remplacer mais "il n'est pas exclu que l'on teste l'une ou l'autre personnalités", a commenté son compagnon et directeur de l'information de la chaîne privée, Laurent Haulotte.