Médias/Télé La chaîne télévisée américaine CNN a renvoyé jeudi Jeffrey Lord, chroniqueur politique et partisan du président des Etats-Unis, Donald Trump, après qu'il eut tweeté "Sieg Heil!" ("Salut à la victoire!"), cri qui accompagnait souvent le salut hitlérien. 

"Les salutations nazies sont inacceptables", a souligné CNN dans un communiqué. Jeffrey Lord a expliqué, dans des interviews accordées après son licenciement, que son tweet était destiné à l'activiste Angelo Carusone et qu'il avait été mal compris.

"Je me moque juste des gens qui utilisent des techniques d'intimidation dans le style fasciste et nazi, pour les faire taire, et c'est moi qui suis retiré de l'antenne", s'est justifié le chroniqueur pro-Trump, engagé par CNN depuis 2015.