Médias/Télé Nous apprenions samedi l'identité de la candidate qui aurait dénoncé une agression sexuelle lors du tournage de la dernière saison de Koh-Lanta. Il s'agit de Candide Renard, la fille du coach de football Hervé Renard. 

Nous apprenions aussi le nom du candidat sur lequel porte l'accusation : un certain Eddy Guyot. Ce dimanche, des éléments nouveaux ont pu être recueillis par nos confrères de Closer. Un témoin affirme qu'il y avait plusieurs personnes présentes lors de la scène.

Candide Renard et Eddy Guyot "n'étaient effectivement pas isolés", écrit le journal sur son site web, mais dans un groupe de quatre candidats se reposant dans une hutte.  

Autre précision recueillie : ce n'est pas Candide qui a appelé les secours au moyen d'un "talkie-walkie" d'urgence fourni aux candidats. Celui-ci a été utilisé par Aurélie, une autre candidate se disant victime d'un "mou" de santé.

Candide s'est plainte plus tard de ne pas se sentir bien, peu de temps avant que les secours n'arrivent.

Ce n'est qu'à l'arrivée des secours que Candide aurait mentionné des attouchements.

Enfin, un troisième témoin affirme qu'il n'a pas vu d'agression sexuelle de la part d'Eddy Guyot. Il infirme la version de Candide.