Médias/Télé La station du groupe IPM annonce du changement à partir du 3 septembre.

"DH Radio a trouvé sa place dans le paysage radiophonique", assure Jean-Charles De Keyser qui conseille la station. Les chiffres d’audience du Cim tombés la semaine dernière montrent une progression de la radio avec plus de 64 000 auditeurs quotidiens (28 % de plus qu’il y a trois mois) et une durée d’écoute moyenne de 110 minutes (+6 %). "Après avoir beaucoup cherché son format, nous avons trouvé une formule gagnante proposant une playlist musicale efficace et l’essentiel de l’information sans blabla. DH Radio s’impose comme une alternative qui n’a pas son pareil dans le paysage radiophonique." 

La station n’entend cependant pas relâcher son effort et annonce un renforcement de son offre pour la rentrée.

A partir du lundi 3 septembre, elle entend accompagner ses auditeurs non seulement lors de leur départ au travail avec la matinale, mais aussi à leur retour. La nouveauté, ce sont deux heures de direct du lundi au vendredi, de 17 à 19 h, animées par Vincent Lorge, ex-animateur de Bel RTL écarté lors du récent plan #evolve.

"Même si c’est petit à petit, les audiences ne cessent de grimper. Nous avons donc décidé de passer à la vitesse supérieure. DH Radio va renforcer son offre sur l’information mais en respectant le format qui plaît aux auditeurs, à savoir quelque chose de concis qui s’intègre dans le flux de la musique", explique le rédacteur en chef Emmanuel Beugnet.

Avec "La Libre Belgique"

Pour ce faire, la station va pouvoir compter sur des synergies accrues avec les autres rédactions du groupe IPM, à savoir celles de "La DH" , de " La Libre Belgique" et de "Paris Match" .

"Dans le 17-19, nous aurons l’expertise des différents journalistes qui y travaillent, tant sur les sujets d’actualité chaude que magazine. Ils apporteront leur éclairage sur les questions politiques, le sport, la musique, le cinéma, etc."

"La convergence, c’est mettre en mouvement nos expertises journalistiques sur tous les médias, la presse, la radio et Internet", précise François le Hodey, le CEO d’IPM, groupe qui détient DH Radio. "DH Radio, c’est le sérieux de l’info de nos rédactions mixé avec la musique, cela donne une très belle offre."

Offre numérique enrichie

DH Radio ne se contente pas d’élargir son offre éditoriale sur les ondes FM, elle propose aussi cinq nouvelles webradios à écouter sur Internet. A côté de DH Radio Belgium qui existait déjà et proposait une programmation musicale 100 % belge, débarquent DH Radio Frenchie au contenu exclusivement francophone, DH Radio New Music qui ne proposera que des nouveautés, DH Radio Rock et DH Radio Relax, dont il est inutile de vous détailler l’orientation, et enfin, DH Radio Love pour les plus sentimentaux.

Une nouvelle application viendra tout prochainement renforcer l’expérience numérique des auditeurs de DH Radio. Elle permettra de suivre les programmes de la station en streaming et d’accéder à toutes les informations possibles et imaginables.