Médias/Télé Tandis que le lobby pharmaceutique se poursuit, la maladie fait des ravages. Une enquête à voir sur La Une, à 22h10.

Lorsqu’en 2016, le milliardaire Bill Gates annonce qu’il va consacrer une partie de sa fortune à tenter d’éradiquer la malaria grâce à un nouveau vaccin en cours de développement, la planète entière applaudit. On parle en effet d’une maladie qui fait 500 000 victimes par an, en majorité des enfants. Mais ce que la planète ignore, c’est qu’un remède naturel existe depuis longtemps déjà. Il est à la fois peu coûteux et extrêmement efficace mais l’OMS maintient un curieux embargo (euphémisme !) sur son développement depuis plus de 15 ans. Pourquoi ? Comment ?

(...)