Médias/Télé

Rarement, sans doute, les chaînes auront-elles été aussi rapides à dégainer des documentaires et reportages sur un président nouvellement élu. La faute à une course à l'information qui s'accélère sans cesse et à un phénomène médiatique rare : l'ascension fulgurante en trois années à peine d'un homme politique parti de rien (ou presque).

Avec son titre "Elu meilleur produit de l'année", le site d'information et de reportages Les jours.fr résumait bien, dès hier, cette incroyable victoire de l'équipe d'En marche dans cette immense bataille de l'image que constitue toute élection présidentielle. Bien sûr, Emmanuel Macron a su se bâtir un profil de candidat idéal mais il a aussi pleinement profité de la déconfiture de la gauche et de la débâcle de la droite, secouée par des scandales à répétition.

Du côté des audiences, les résultats sont très bons : avec 24,5 % des parts de marché (5 771 000 téléspectateurs) France 2 décroche la première marche du podium devant TF1 avec 22 % (5 605 000 fidèles). En Belgique, 496.700 téléspectateurs (30,5% PDM) ont opté pour l'édition spéciale du RTL Info 19h contre 423.500 personnes pour l'édition spéciale du JT de La Une (24,4% PDM).

Documentaires et soirées spéciales

Après cette soirée riche en adrénaline, on assiste à une série de déprogrammations et à un déferlement de documentaires sur les chaînes belges et françaises. Dès ce soir TF1 propose "Emmanuel Macron, les coulisses d'une victoire" un documentaire exceptionnel réalisé tout au long de la campagne et en cours de montage à l'heure où nous écrivons.

Il y a 8 mois, sa réalisatrice Justine Planchon a fait le pari de suivre le candidat Macron dès sa sortie du ministère de l'Economie et le lancement de son nouveau mouvement politique, sans imaginer l'incroyable victoire de ce dimanche 7 mai. Durant 200 jours, ses caméras se sont promenées dans le QG et au sein du clan Macron."Un film qui ne cache rien de la tension, de la capacité d'anticipation du candidat et des difficultés de cette campagne", annonçait-elle ce matin lors d'une interview sur France Inter. Avec elle, TF1 tient sûrement un futur succès d'audience.

Deux autres chaînes, au moins, annoncent qu'elles vont suivre le même mouvement. France 3 propose, elle aussi, une soirée spéciale intitulée "Emmanuel Macron président" dès 20h55. Soirée composée du documentaire de Pierre Hurel : "Ainsi soit Macron", suivi d'un débat animé par Carole Gaessler à 22h15 : "Emmanuel Macron Président. Et maintenant ?".

"Ainsi soit Macron" est la suite du documentaire diffusé en novembre dernier sur France 3 intitulé "Emmanuel Macron, la stratégie du météore". Ce documentaire qui promet de nous permettre de découvrir qui est vraiment ce plus jeune président de la Ve République, ainsi que son parcours atypique est le même qui sera diffusé sur La Trois (RTBF) dès 20h10. Un documentaire qui promet, lui aussi, "des images inédites et des témoignages exclusifs, dont celui de son épouse Brigitte" et veut dévoiler les "motivations profondes qui l'animent".

Financement et fin de campagne

Le plus intéressant reste encore à venir avec Pièces à conviction qui annonce un numéro spécial, mercredi soir, sur France 3. Le reportage “Président à tout prix: enquête sur les millions de la campagne présidentielle” entend lever le voile sur les secrets du financement de la campagne... Quant au magazine Envoyé spécial, il annonce deux enquêtes, jeudi soir sur France 2: “En marche vers l’Elysée” et “FN: à la conquête de l’Ouest”. De quoi éclairer une fin de campagne mouvementée...