Médias/Télé

Après les Césars et les Oscars, c'était l'heure des Moustiques d'Or hier soir... Cérémonie moins prestigieuse, certes, et sans trace de la "Môme Marion". Mais tout de même pas mal de pipoles pour (auto-) célébrer les meilleur(e) s pros de notre petit paysage audiovisuel francophone belge.

Au petit jeu de qui, entre RTBF et RTL, a le mieux survécu au palmarès établi auprès de 16 000 votants et d'une centaine professionnels, on doit parler de match nul. La chaîne publique a dominé les Moustiques liés à l'info avec François De Brigode (meilleur présentateur JT, devant sa collègue Nathalie Maleux), "Questions à la une" (meilleure émission d'info), Rodrigo Beenkens (meilleur journaliste sportif) ou le "Weekend sportif" (meilleure émission sportive). Mais aussi le meilleur divertissement radio avec "Les classiques" de Marc Ysaye.

RTL décroche un double "coup de coeur audiovisuel" avec le dernier spectacle de François Pirette ("Asile politique") et la soirée spéciale dédiée à Justine Henin (laquelle obtient le Moustique de la personnalité tonique de l'année, alors que Bart De Wever a été élu personnalité toxique !). RTL, encore, pour le meilleur talk-show ("Controverse"), la meilleure série ("Prison Break", aussi vue sur Be tv) ou la meilleure émission d'info radio (Bel RTL soir).

Par contre, il a fallu se tourner vers l'Hexagone pour trouver le meilleur animateur (Nagui), le meilleur divertissement ("Taratata" de... Nagui) et le meilleur programme jeunesse ("C'est pas sorcier").