Médias/Télé

L'hiver n'en finit pas de nous refroidir. Mais les chaînes de télévision n'en ont cure. En particulier dans le chef des «bouquets numériques» où on a décidé d'anticiper de quelques semaines l'avènement du printemps. Et, par la même occasion, donner un coup d'accélérateur à l'extension de la télé numérique interactive restée longtemps très discrète en Belgique.

Dans l'attente d'un lancement d'offres numériques par les télédistributeurs francophones (la date du 1er avril est évoquée), le match continue à opposer la pionnière Be tv, partenaire des câblos wallons, et Belgacom TV, adepte de la télé numérique par ADSL. Cette dernière, dont on devrait connaître prochainement le nombre officiel d'abonnés (aux dernières nouvelles, le compteur avoisinerait les 50000 fidèles), est en train de faire le forcing pour rattraper son retard sur Be tv.

Depuis son apparition à l'été 2005, Belgacom TV commercialisait deux offres: «Classic+» (donnant accès à une soixantaine de chaînes) et une offre dédiée au football (belge et italien). A quoi il faut ajouter la «vidéo à la demande». Le 15 février, l'opérateur passera à la vitesse supérieure en lançant ses deux premiers bouquets de chaînes thématiques. Une stratégie qui va avoir pour effet d'entrer en concurrence directe avec les différents bouquets de Be tv.

Pour la somme de 29,90 euros (2x14,95) par mois, les abonnés à Belgacom TV pourront accéder à deux bouquets. D'une part, le bouquet «Select» proposera une sélection de 15 chaînes: Boomerang, Tiji, Canal J, Fille TV, Mangas, Mezzo, TV Breizh, Ushuaïa TV, National Geographic, Animaux, Odyssée, Histoire, Eurosport 2, AB Moteurs et Chasse et Pêche. Soit autant de chaînes déjà présentes sur Be tv (à l'exception de Boomerang et TV Breizh). D'autre part, un bouquet «Movies», dans lequel figureront les chaînes Ciné FX, Ciné Polar et XXL (disponibles sur Be tv).

Be tv et RTBF visent la HD

Parallèlement, Belgacom TV a entamé lundi l'adaptation de son «guide électronique des programmes» (EPG). Une opération qui se clôturera le 12 février et qui, semble-t-il, aurait causé quelques soucis chez des abonnés. «Cette adaptation permettra de consulter la grille des programmes de façon détaillée par chaîne ou encore d'adapter la numérotation des chaînes. D'autre part, le menu d'accès au contenu de l'offre de vidéos à la demande s'enrichira de rubriques supplémentaires, ce qui va faciliter la recherche dans les catalogues proposés: films (par genre), enfants, musique, séries ou contenu adulte», détaille Haroun Fenaux, porte-parole chez Belgacom.

Du côté de Be tv, on continue toujours à faire mystère de la date du lancement d'un canal de diffusion dédié aux programmes produits en «HD» (haute définition). On ne nie toutefois pas que des discussions ont été engagées avec la RTBF (ce que celle-ci confirme). Avec un objectif prioritaire: être prêt dès le 9 juin pour assurer la retransmission en HD des matches de la Coupe du monde de football dont les droits appartiennent à la RTBF.

© La Libre Belgique 2006