Médias/Télé Si vous avez déjà regardé l'émission Fort Boyard, vous avez forcément vu l'épreuve mythique des cylindres. Le but du jeu consiste pour le candidat à faire glisser son corps sur des cylindres sans les faire tourner afin de récupérer une précieuse clé au bout du parcours. Quand on dit "le candidat", on parle en fait de candidates. En effet, si une dizaine d'hommes a participé à cette épreuve à sa création, elle est vite devenue exclusivement féminine. Pourquoi? Parce qu'au vu de la position que devaient adopter les candidates pour gagner l'épreuve, les téléspectateurs avaient tout le loisir d'observer leur décolleté.

© gilles scarella


Au cours de l'histoire de ce jeu, certaines candidates - comme Enora Malagré - n'ont pas vraiment apprécié être filmées de la sorte. "ça m'a saoulée, je ne voulais pas le faire mais on n'a pas le choix. Sachant que nous étions deux filles dans l'équipe, je savais qu'il y avait un risque que ça me tombe dessus. J'ai donc volontairement porté un t-shirt ras du cou", expliquait-elle à l'époque.

Sur le site de l'émission de France 2, la chaîne avoue que cette épreuve était "très appréciée par la gent masculine".

Toutefois, si France 2, a brusquement décidé de mettre fin à une épreuve qui datait de 25 ans, ce n'est pas vraiment pour faire taire les critiques les accusant de sexisme. "On y a été sensibles mais il s'agissait surtout de renouveler le jeu. (...) Les cylindres faisaient partie des plus vieilles épreuves."

Une autre épreuve polémique ne sera plus là la saison prochaine

France 2 a également décidé de ne plus reconduire l'épreuve de "l'asile". Pour rappel, le candidat devait enfiler une camisole de force avant de rejoindre cette pièce capitonnée où des cris terrifiants et des appels au secours étaient audibles. Dès sa diffusion, plusieurs personnes s'étaient dites scandalisées par le concept de ce jeu. La chaîne avait alors dû renommer l'épreuve et lui préférer le terme de "cellule capitonnée".  Mais les critiques avaient continué. Ce sera maintenant de l'histoire ancienne. 

© gilles scarella

Dans sa volonté de renouveler son jeu mythique, la chaîne s'est donc par la même occasion débarrassée des épreuves les plus "problématiques".