Médias/Télé

Intenable sur un plateau télé - Patrick Ridremont et «Oh mon bateau» peuvent en témoigner, l'homme ayant été l'invité des premières émissions -, Plastic Bertrand retrouve cet été les plaisirs de l'animation avec «Hit story». Cette émission quotidienne reprend le flambeau de «Fa si la chanter». Mais, avec Plastic comme maître du jeu, on peut s'attendre à plus de «peps» et de folie. On l'a vu dans son rôle de directeur de la «Star Academy» belge, le chanteur-pour-qui-ça plane est rarement avare de sa personne.

Adapté d'un jeu de société (par la société de Jean-Luc Delarue), «Hit story» lui permettra en tout cas de concilier ses deux passions: la télévision et la chanson. Elle confronte trois équipes de deux candidats dans un «blind-test» : c'est au premier qui reconnaîtra les chansons interprétées par un orchestre et des choristes. Mais ce n'est pas tout d'identifier les différents hits - choisis dans un répertoire allant des années 60 à aujourd'hui - encore faut-il pouvoir les interpréter pour donner sa réponse. Reste à espérer que «Plastiiic» ne tirera pas toute la couverture à lui. Tout un défi à en juger par ses dernières apparitions.

© La Libre Belgique 2003