Médias/Télé

ENTRETIEN

J e suis obligé de me mettre face à la porte parce qu'ils ont juré de m'entarter... Je préviens: si ça arrive, je cogne. Je peux supporter les insultes, mais aux coups, je réplique.´ L'homme qui vient d'entrer, baraqué dans sa veste sombre, n'est autre que Bernard Tapie. Nerveux, il se détend en racontant que la journaliste de RTL-TVI - coproductrice du téléfilm -, s'est trompée en présentant `Cazas´ dans le 13 heures.

`C'est l'histoire d'un homme d'affaires condamné, elle me dit... Vous confondez avec Tapie, je lui ai répondu. Voyez, je suis plutôt docile comme gars, je n'ai pas fait d'esclandre... Mais je ne ressemble pas à Cazas. Le jour où j'irai en exil pour satisfaire une institution comme l'armée...´

Tapie l'acteur espère d'ailleurs voir son personnage évoluer vers plus de charme et de psychologie. `Pour l'instant, il devait enterrer son fils, alors ça limite l'humour.´ C'est le public qui décidera ou non d'en faire un récurrent du petit écran. Christian Bouveron, directeur-général de JLA Productions, n'a pas de doute sur les chances de son poulain. `Je suis certain que l'on reverra Tapie à la télévision. Demain, c'est Cazas et non Tapie qui joue gros.´

Une assertion qui plait au `Marseillais´ qui voit sa fin `de vie d'homme actif dans le métier d'acteur même si ça peut changer. Les affaires, j'en ai fait le tour, plus jamais je n'en ferai, c'est la même chose pour la politique. En sport, j'ai eu la Coupe d'Europe avec Marseille et le Tour de France avec Hinault, c'est bon.´

Seul inconvénient: la fiction télévisée est `formatée à mort´, selon ses dires. `Dans `Cazas´, nous avons osé quelques choses inhabituelles comme une critique légère de l'armée.´ Mais l'espoir d'un changement existe: `Toute chaîne qui ne s'adapte pas aux goûts du public - comme TF 1 l'a fait avec `Star academy´ - risque de couler. On ne fabrique pas le public, on s'y adapte.´ Une mue qu'il dit avoir vécu avec une `jubilation qui s'apparente aux plus grands moments de ma vie, comme lorsque le Parti radical a récolté 13 pc des suffrages à 0,5 pc du PS. En attendant les audiences, je serai comme le candidat aux Européennes. Etre au théâtre tous les soirs est une contrainte pour moi qui ne sait jamais où je serai le surlendemain; il faut que ce soit en contrepratie d'un plaisir incroyable.´ Rien à voir, donc, avec son expérience au cinéma (`Hommes, femmes, mode d'emploi´ de Lelouch) `Pour dire la vérité, je me suis fait chier. Trois mois de tournage, une heure de maquillage quotidien pour jouer deux minutes... Le réalisateur, lui, s'amuse. Je préfère la télé: 21 jours de tournage bien remplis.´

Si, comme il l'espère, il se retrouve au Théâtre en septembre à Paris, il arrêtera l'aventure de l'OM. `On a fait de moi, à tort, le nouveau patron de l'OM. J'ai juste donné un coup de main; sans moi, le club aurait sombré. Mais ma présence s'estompera d'ici l'an prochain...´

© La Libre Belgique 2001