Médias/Télé

La garde à vue du candidat de l'émission Koh-Lanta, soupçonné d'avoir agressé sexuellement une autre participante sur le tournage du jeu phare de TF1, a été levée lundi soir, a indiqué à l'AFP le parquet de Bobigny.

L'homme, qui nie les faits, a été laissé libre et "l'enquête se poursuit", a ajouté le parquet. Le candidat avait été arrêté lundi matin à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle et transféré dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, après le dépôt de plainte dimanche de la candidate, Candide Renard.