Médias/Télé Deux journées sur les traces de Charles Michel. Sur La Une, à 20h20.

Des poignées de mains, des journalistes à l’affût et des débats qui s’éternisent. Mais que se passe-t-il lors d’un sommet européen que l’on ignore encore ? C’est ce que les équipes de "Questions à la Une" dévoilent dans le sujet "immersion" de ce mercredi : Avec Charles Michel dans les coulisses d’un sommet européen.

Frédéric Gersdorff et Laurent Mathieu se sont glissés dans un monde où les caméras sont rares. En suivant heure par heure notre Premier ministre lors de deux journées de sommet intensives, les journalistes révèlent aussi le rôle des personnes qui l’entourent.

Silence autour du Conseil

Pendant que Charles Michel passe en revue les points du jour avec son conseiller diplomatique, tout est en place pour accueillir les chefs d’Etat au sein du Conseil européen. Parmi ceux grâce à qui ce rendez-vous médiatique est possible, une responsable de l’image que va donner l’Europe et un homme chargé de gérer les 12 000 journalistes accrédités. En régie, il faut aussi gérer le "balai incessant des caméras" qui filment l’arrivée des chefs d’Etat. "Il faut éviter l’incident diplomatique et ne pas donner trop d’importance dans nos images aux pays dont on se sent proches" explique le réalisateur. La prudence est aussi de mise sur ce qui se dit pendant le sommet : ni son, ni image. Seuls des documents numérotés, en cas de fuite, et une conférence de presse en début de soirée permettent d’en savoir plus.

Des acteurs dans l’ombre

Pendant cette immersion chronologique, Charles Michel prend le temps de s’arrêter et de répondre aux questions. On le suit jusqu’à 1h30 du matin, heure de son retour au Lambermont. Car la 2e session de débat, sur l’affaire Skripal, s’est éternisée : pourtant à huis clos, Charles Michel a communiqué avec ses conseillers par SMS pour dégager des solutions. Le reportage, très riche en informations, dépeint la tension et l’attente liées à ces soirées dont on ne connaît jamais l’heure de fin.

Si presque rien ne s’échappe des échanges entre les Vingt-huit, un grand nombre d’acteurs s’activent autour des chefs d’Etat. Dans l’ombre, ils permettent de guider notre Premier ministre ou de transmettre les décisions prises aux médias du monde entier.