Médias/Télé Alors que "Top chef" ne faiblit pas, France 2 teste (encore) un nouveau concept. Du lundi au vendredi, à 16h55.

Une fois de plus, un jeu culinaire vient au secours de France 2 pour redonner des couleurs à sa case d’avant-soirée. Pendant cinq semaines, l’émission "Un chef à l’oreille", présentée par Elodie Gossuin et coproduite par Warner Bros International Television Production France, a permis à la chaîne de retrouver une moyenne d’audience de 480 000 fidèles (plus de 5 % du public), faisant mieux que le talk-show "Amanda" animé par Amanda Scott.

France 2 n’avait cependant commandé que 25 numéros du jeu d’Elodie Gossuin, qui laisse du coup sa place dès ce lundi à un nouveau concept produit par Hervé Hubert : Chéri(e), c’est moi le chef. Une aubaine pour le chef Grégory Cohen.

Formé dans le restaurant parisien de ses parents, puis chez Paul Bocuse ou les frères Troisgros, il s’était éloigné du monde de la cuisine, avant d’y revenir il y a 8 ans, avec un blog, un restaurant, un food-truck, une pâtisserie et une chaîne de cuisine sur Youtube. Il monte actuellement un restaurant et une pâtisserie en Chine.

Refusant la posture du chef autoritaire, il privilégie la "transmission" et la simplicité de recettes réalisables en moins d’une heure.

Un complice dans l’oreillette

Cela tombe bien. Au sein de chacun des trois couples qui concourent chaque soir, c’est le plus novice qui sera aux fourneaux, piloté par son conjoint, par oreillette interposée. Les plats seront dégustés à l’aveugle par les conjoints, qui pourront, sans le savoir, descendre en flèche l’assiette de leur moitié. Le couple le mieux noté remportera 1 000 euros.

En lançant ce nouveau jeu, France 2 joue la carte de la sécurité, sachant qu’elle peut compter sur un noyau de fidèles des émissions culinaires. Après avoir mis à l’antenne pendant trois saisons le pâtissier Christophe Michalak et son émission "Dans la peau d’un chef" (capable de fédérer plus de 700 000 téléspectateurs pour une part d’audience s’approchant des 8 %). Même en prime time, "Qui sera le prochain grand pâtissier ?", présenté par Virginie Guilhaume, rassemblait encore plus de 2 millions de téléspectateurs pour sa troisième saison.

En comparaison, la saison 8 de "Top chef" cartonne sur M6 en dépassant les 3,3 millions de téléspectateurs le mercredi en prime. Et il en va de même en Belgique où l’émission affiche des audiences alléchantes tous les lundis soirs, suivant son démarrage en trombe du 30 janvier dernier devant 550 000 fans, qui prouve que le public des gourmets est loin d’être lassé.

M6 surenchérit

M6 n’en finit plus, d’ailleurs, de creuser le sillon des émissions culinaires. Après "Top chef", "Le Meilleur Pâtissier" et ses nombreux dérivés avec Faustine Bollaert, "Objectif Top Chef" et "Cauchemar en cuisine" avec le chef Philippe Etchebest, la chaîne lancera le 13 mars, "Ma mère cuisine mieux que la tienne". Une émission coanimée à l’heure du déjeuner par Jérôme Anthony et Stéphanie Le Quellec, gagnante de la saison 2 de "Top Chef".

Le format, testé dans d’autres pays, voit s’affronter deux équipes en cuisine, composées chacune d’une mère et de son enfant. Le plus jeune sera guidé par sa mère à distance, concept rappelant ceux de France 2…

Dans les prochaines semaines, c’est le "Toque Show" de Norbert Tarayre, candidat emblématique de "Top Chef" et juré de "La meilleure boulangerie de France", qui devrait arriver sur M6, l’après-midi, case jusque-là réservée aux films américains.