Médias/Télé

Portée par le "succès industriel" de son feuilleton, "Demain nous appartient" (plus de 3,4 millions de téléspectateurs), TF1 investit 150 millions d’euros par an dans la fiction française, et consacre deux premières parties de soirées aux séries du cru, à part égale avec les séries US.

La chaîne privée revendique "une diversité des genres". Outre le feuilleton, on retrouvera la série policière avec un nouveau héros, "Balthazar", un légiste campé par Tomer Sisley. La comédie ("Un bébé pour Noël") demeure une valeur sûre, et la fiction historique fait son retour avec "Le Bazar de la charité". Du côté des mini-séries de prestige, Melvil Poupaud incarnera dès le 13 septembre un tueur en série dans "Insoupçonnable" (remake de la série britannique "The Fall"). Le thriller psychologique "Infidèle", avec Claire Keim et Jonathan Zaccaï, est en tournage à Biarritz, tandis que le premier clap du "Temps est assassin" sera donné lundi prochain. Sont attendus également des unitaires inspirés de faits réels : "Jacqueline Sauvage", en octobre, où Muriel Robin milite contre la violence faite aux femmes, "Le Jour où j’ai brûlé mon cœur", autour du harcèlement scolaire, ou encore "Tu vivras ma fille" et "Ils ont changé mon enfant".

Trois séries reviendront en saison 2 : "Sam" (Natacha Lindinger remplace Mathilde Seigner), "Munch" avec Isabelle Nanty, et "Les Bracelets rouges", en tournage. TF1 promet un deuxième cross-over entre "Joséphine Ange Gardien" et "Camping Paradis" le 10 septembre, et en prépare un autre entre "Alice Nevers" et "Section de recherches".

"Good Doctor" dès ce mardi

TF1 poursuit par ailleurs sa politique d’acquisition de séries américaines. Elle diffusera la saison 2 de "S.W.A.T" (CBS), et, dès ce mardi, "The Good doctor" (ABC), série créée par David Shore ("Dr House"). "Nous proposerons aussi pour la prochaine rentrée la plus grosse série de CBS et celle de NBC de cette année, ‘Magnum’ et ‘New Amsterdam’, assure Fabrice Bailly, le directeur des programmes et des acquisitions du groupe TF1. Et nous poursuivons notre politique de coproduction internationale avec l’adaptation de ‘La Vérité sur l’affaire Harry Québert’, thriller éponyme de Joël Dicker. C’est la première réalisation de Jean-Jacques Annaud pour la télévision avec Patrick Dempsey, qu’on n’avait pas vu depuis ‘Grey’s Anatomy’." La chaîne diffusera, d’ailleurs, le spin off "Grey’s Anatomy Station 19", autour de pompiers urgentistes, gros succès de ABC la saison dernière.