Médias/Télé

Arte Belgique a été lancée en septembre 2006 à l'instigation de la Communauté française, de la RTBF et d'Arte en vue de promouvoir la culture francophone belge. En s'ouvrant au nord du pays, Arte Belgique fait un pas supplémentaire. Concrètement, les émissions "Cinquante degrés nord" et "Quai des Belges" seront dorénavant diffusées dans une version sous-titrée en néerlandais, avec des contenus plus ouverts à la Flandre. Cette évolution se fera en collaboration avec la VRT et l'équipe de Canvas.

Par ailleurs, un nouveau rendez-vous mensuel intitulé "Vlaamse Kaai" sera proposé au public, avec, à la présentation, David Van Reybrouck, journaliste et auteur flamand, accompagné par Hadja Lahbib. Au cours de l'émission, ces derniers feront découvrir divers lieux et personnages flamands, notamment à travers des documentaires produits par la VRT.

"L'objectif était que l'offre culturelle francophone soit vue en Flandre et réciproquement, de rendre accessible la culture flamande chez nous", explique Carine Bratzlavsky, responsable d'Arte Belgique, précisant que la chaîne est déjà disponible en Flandre mais y est, pour l'instant, très peu regardée. A l'avenir, "l'idée serait de sous-titrer tous les prime times d'Arte", a-elle encore souligné.

La RTBF mise sur la production pour sa rentrée 2011

La RTBF a cette année, encore plus qu'auparavant, décidé de miser sur la production pour sa rentrée 2011. "Nous avons fait le choix de produire avant d'acheter. Nous voulons acquérir du patrimoine", a indiqué jeudi l'administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot, à l'occasion de la présentation des grilles de rentrée TV du service public. L'un des points forts de cette rentrée est sans conteste l'arrivée sur la Une de "The Voice Belgique", divertissement produit et réalisé à Média Rives, nouveaux locaux et studios de la RTBF situés à Liège. "Cette émission constitue un vrai défi. Le public dira si nous avons eu raison ou tort", souligne le directeur des antennes TV de la chaîne, François Tron.

L'année sera également marquée par le retour de "Comme un chef!" (La Une), qui remet le couvert après une première saison "très convaincante", et le déménagement à Charleroi du loft "Sans chichis" (La Deux). Ce dernier investira dès septembre le bâtiment de la direction régionale de la SNCB holding. Comme chaque année, la RTBF se mobilisera par ailleurs à l'occasion de CAP 48 et de "Make-A-Wish: des rêves et des étoiles".

En culture, la RTBF a décidé de se détourner de "Mille-Feuilles" au profit d'un concept plus original intitulé "Livrés à domicile" (La Deux). Dans ce cadre, Thierry Bellefroid se rendra directement chez les lecteurs pour parler littérature. Côté humour, le Chat de Philippe Geluck fera son apparition sur le petit écran dans "La minute du Chat" tous les jours de la semaine sur la Une juste avant le journal.

Avec une telle grille, "la RTBF se veut moderne, ambitieuse et décomplexée", a conclu Jean-Paul Philippot.