Médias/Télé

Avec quelques semaines de retard sur le Père Noël, Michel Lecomte a dévoilé jeudi le contenu de sa hotte pour l'année 2006. Et, convenons-en, le patron des sports de la RTBF ne manque pas d'atouts par rapport à une concurrence (RTL-TVI en tête) de plus en plus envieuse d'attirer dans ses filets les retransmissions de grands événements sportifs.

«Studio 1» en public

Le calendrier 2006 du service des sports de la télévision publique est impressionnant. A condition, bien entendu, d'apprécier les quatre piliers privilégiés par la RTBF: football, cyclisme, tennis et Formule 1. Ce qui n'empêchera pas Reyers de faire des incursions dans les stades d'athlétisme (avec la saison des grands meetings et, plus près de nous, la cérémonie d'ouverture et la compétition de patinage des Jeux Olympiques d'hiver).

Malgré la perte de la Ligue des Champions et des Diables Rouges (la RTBF négocie néanmoins les droits de l'Euro 2008), le football reste un must pour Michel Lecomte. Dès le lundi 13 février, il le prouvera en revêtant - après trois années d'abstinence - ses habits de journaliste sportif à la tête du magazine «Studio 1» diffusé le lundi en fin de soirée.

Sans désavouer les performances de Benjamin Deceuninck, Michel Lecomte prendra place à ses côtés dans un rôle de «monsieur loyal» du foot belge. Ce sera l'occasion de renouveler la formule: nouveau studio, nouveaux chroniqueurs (Benoît Thans sera rejoint par Stéphane Pauwels et Alexandre Charlier), présence d'un public et renforcement des débats (en compagnie d'invités). Et avec un espoir à l'horizon de la rentrée de septembre: positionner «Studio 1» sur la deux dès 20h15, ce qui permettrait de doper une audience encore trop maigrichonne (autour des 100000 téléspectateurs).

La RTBF bénéficiera d'autres rendez-vous footballistiques, avec la coupe de l'UEFA (dès le 15 février) et, surtout, la Coupe du monde en Allemagne (du 9 juin au 9 juillet). A ce propos, il est confirmé que la RTBF diffusera l'intégralité des 64 matches. Chaque soir, un magazine d'une heure couvrira l'événement.

Rodrigo fidèle au vélo

En matière de cyclisme, les retransmissions reprendront le 25 février avec «Het Volk». Toutes les grandes classiques de printemps seront retransmises, de même que le Tour de France. Deux nouveautés font leur apparition: Paris-Nice (du 5 au 12 mars) et le Tour d'Italie (du 6 au 28 mai). Parmi les commentateurs, on retrouvera Rodrigo Beenkens, pourtant devenu le «Monsieur foot» de la RTBF.

Rayon tennis, Michel Lecomte se targue de pouvoir diffuser tous les grands rendez-vous (Coupe Davis, Fed Cup, Roland Garros, US Open, Masters féminin), «hormis l'Australian Open et Wimbledon» (récupérés par RTL-TVI). Enfin, la Formule 1 continuera à vrombir sur la chaîne publique du 12 mars au 22 octobre. Avec sans doute une exception: le Grand Prix de Francorchamps...

© La Libre Belgique 2006