Médias/Télé

Après avoir lancé avec succès son système d’informations via WhatsApp, IPM (La Libre, La DH, Paris-Match...) est le 1er groupe média francophone belge à proposer ses chatbots, des agents conversationnels via Facebook Messenger.

Les chatbots, qu’est-ce que c’est ?

Un chatbot est un robot conversationnel qui permet de répondre à toutes les demandes adressées aux marques via la plateforme de conversation Messenger de Facebook.

Développé avec la société Bothrs, ce robot n’est pas uniquement un gadget technologique de plus comme on pourrait le croire. Il permet d’augmenter l’offre d’information à disposition des utilisateurs. En effet, un menu automatique vous propose le choix entre différentes catégories d’informations et vous propose donc uniquement l’information qui vous intéresse. Il vous permet également de rechercher des infos via des mots-clés liés à l’actualité.

Denis Pierrard, Directeur général du groupe IPM, l’assure : "Les chatbots sont importants pour le groupe pour deux raisons essentielles : la première, c’est qu’être présent sur les réseaux sociaux est capital pour un groupe média et en particulier pour ce qui concerne les news. Actuellement plus de 25% du trafic sur nos sites provient de Facebook et Facebook Messenger est la deuxième plateforme sociale la plus utilisée dans le monde. La seconde, c’est que nous entrons de plus en plus dans l’ère de la personnalisation de l’info, le média doit entretenir une relation one-to-one avec ses lecteurs et nous devons, à l’heure actuelle, fournir de l’info sur les sujets qui les intéressent directement. C’est une obligation pour nous de sortir de notre manière habituelle de communiquer, de nous adapter aux nouveautés et surtout de combattre le problème des fake news".

Quentin Charlier, Product Manager médias numériques, soutient : "Notre objectif, avec la création de ces chatbots, est d’offrir un nouveau moyen d’interactions avec nos lecteurs existants mais aussi d’attirer de nouveaux internautes qui ne se contentent plus des moyens d’informations traditionnels. Nous souhaitons ainsi offrir un moyen ludique et original de s’informer".

Ces chatbots sur LaLibre.be vont donc permettre au groupe média de s’inscrire dans une vision plus technologique mais aussi de fidéliser sa communauté en facilitant et en améliorant l’expérience de l’utilisateur.

Pour découvrir les chatbots de La Libre, rendez-vous sur le lien suivant : https://www.facebook.com/lalibre.be/

Pour démarrer une conversation, envoyez un message à La Libre et cliquez sur Démarrer dans la fenêtre de conversation.