Médias/Télé Les étonnantes vertus de la méditation ***, un documantaire à voir sur Arte e samedi 23 septembre, à 22h40.

Méditer c’est être présent à sa vie. Ceux qui douteraient encore des "étonnantes vertus de la méditation" devraient être définitivement convaincus par ce documentaire d’Arte.

Pédagogique, rigoureux, informé, il explique le bien fondé de cette démarche en donnant la parole aux spécialistes de la question. En France, c’est Christophe André qui fut le premier médecin en France à proposer de la méditation à l’hôpital.

Ce psychiatre, auteur de nombreux ouvrages destinés au grand public, exerce dans le Service hospitalo-universitaire de l’hôpital Sainte-Anne à Paris, au sein d’une Unité de psychothérapie comportementale et cognitive, spécialisée dans le traitement et la prévention des troubles émotionnels, anxieux et dépressifs.

Aux patients souffrant de dépression chronique et de troubles de l’anxiété, il offre la possibilité de méditer. L’expérience menée depuis 15 ans à Sainte-Anne confirme le résultat d’études conduites en Europe et en Amérique du Nord : quand on a déjà connu deux épisodes dépressifs majeurs, méditer 20 minutes par jour réduit de 50 % le risque de rechute.

La méditation est une démarche corporelle, et non pas intellectuelle. Christophe André l’a notamment montré tout au long de ses chroniques estivales sur France Culture, "Trois Minutes à méditer" podcastées plus d’un million de fois. Un record pour la station…

Méditer : la pharmacie intérieure

Les chercheurs commencent à comprendre comment la médiation peut agir sur certaines inflammations chroniques, sur les défenses immunitaires, sur la douleur et même sur la dégradation de nos cellules liée au vieillissement. "Les données les plus intéressantes concernent les troubles de l’humeur, de la dépression et de l’anxiété mais on l’utilise aussi pour traiter des addictions ou des problèmes somatiques, responsables d’inflammations ou de douleurs chroniques", témoigne Antoine Lutz, chercheur en neurosciences à l’Inserm.

Le réalisateur Benoît Laborde interroge aussi la personnalité à l’origine de la méditation en pleine conscience : Jon Kabat-Zinn. S’inspirant de traditions orientales, ce biologiste américain formé au très sérieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), a élaboré dès 1979 une forme de méditation dite "de la pleine conscience", le MBSR, Mindfulness based Stress Reduction. Ce programme qui se déroule sur 8 semaines se diffuse un peu partout. Des particuliers venus de tous horizons peuvent se former pour devenir, à leur tour, des enseignants de méditation en pleine conscience.